Ben­jamin Dor­mann a été jour­nal­iste. Il ne l’est plus mal­gré sa pas­sion pour son méti­er. Venant de la gauche mod­érée mais de con­vic­tion, il nous explique pourquoi dans un livre déca­pant, bien écrit, ultra doc­u­men­té (plus de 800 références, qua­si une thèse), four­mil­lant de for­mules bien trou­vées (« la soupe aux sous, va te faire voir chez les Grac­ques, le fes­ti­val de Kahn »), se lisant d’une traite tant la matière est – hélas – riche et bien traitée.

lire plus