Un dossier exclusif sur Quotidien de Yann Barthès

Au moment où Claude Chol­let, directeur de la pub­li­ca­tion de l’Ojim, est mis en exa­m­en pour injures publiques, à la demande de Ramzi Khi­roun, Yann Barthès est sous les feux de la rampe pour d’autres raisons. Son émis­sion Quo­ti­di­en, déjà analysée par Valeurs Actuelles est l’objet d’un dossier com­plet et argu­men­té rédigé par l’Ojim. Pour le recevoir en exclu­siv­ité, rien de plus sim­ple : rejoignez nos dona­teurs (avec un reçu fis­cal de 66%) et vous recevrez ce dossier brûlant par retour. Pour nous soutenir c’est ici.

Les plus lus

  • Médias Car­o­line de Haas, petites pro­tec­tions entre amis dans les prin­ci­pales rédac­tions parisi­ennes ?

    Dès que l’on jette un œil ici où là, appa­rais­sent de petits priv­ilèges entre amis libéraux lib­er­taires dans les médias…

  • Médias Grand rem­place­ment : Le Monde invente une cita­tion de Bar­rès

    Nous avons déjà con­sacré une série d’articles au sujet « Renaud Camus devant les médias ». En com­plé­ment, nous y revenon…

  • Médias Chris­tine Kel­ly, présen­ta­trice de l’émission de Zem­mour, men­acée de mort

    L’émission “Face à l’info” avec Eric Zem­mour, régulière­ment sous les feux des pro­jecteurs, con­naît de nou­velles péripéti…

  • Por­traits Yves Calvi

    PORTRAIT — Yves Calvi, de son vrai nom Yves Kret­tly, est né le 30 août 1959 à Boulogne-Bil­lan­court. Son père, Gré­goire K…

  • Por­traits Yann Barthès

    PORTRAIT — Avec sa belle gueule et sa décon­trac­tion cor­ro­sive, Yann Barthès est devenu en quelques années le gen­dre idéa…

  • Médias Un Renaud Camus peut en cacher un autre. Pre­mière par­tie

    Il n’y a qu’un seul écrivain Renaud Camus, dont les pris­es de posi­tion choquent assez les médias con­venus pour être régu…

  • Médias Quand l’instant M fait une liste de mal pen­sants

    Le 11 octo­bre 2019, Sonia Dev­illers invi­tait deux « jour­nal­istes médias » pour son émis­sion l’instant M sur France Inter…

  • Médias Hugo Clé­ment, sur le front des océans mais pas des audi­ences pour son arrivée sur France 2

    France 2 vient de dif­fuser, mar­di 26 novem­bre 2019, le pre­mier reportage (sur qua­tre) de la série “Sur le front des océa…

  • Por­traits Léa Salamé

    PORTRAIT — Issue de la haute bour­geoisie affairiste libanaise, Léa Salamé ne cache pas, mal­gré son image d’objectivité i…

  • Por­traits Cather­ine Nay

    PORTRAIT — Cather­ine Nay est dev­enue une spé­cial­iste de la vie poli­tique parisi­enne, notam­ment grâce à sa prox­im­ité avec…

Un appel des journalistes du monde entier en faveur de Julian Assange

Ini­tié le 6 décem­bre 2019, par deux jour­nal­istes suiss­es Ser­e­na Tinari et Cather­ine Riva, l’appel des jour­nal­istes en faveur de Julian Assange a déjà recueil­li des sig­na­tures pres­tigieuses, dont celle de Noam Chom­sky. Nous nous y joignons et invi­tons tous les pro­fes­sion­nels du méti­er à faire de même. L’appel est réservé aux jour­nal­istes et aux métiers qui en sont proches, édi­teurs, cri­tiques, obser­va­teurs.

Le Huffpost ferme son site au Maghreb

Quand on est entière­ment dépen­dant de la pub­lic­ité, quand on est un média claire­ment dirigé vers le prof­it comme objec­tif prin­ci­pal, quand on a été racheté par AOL en 2011, lui-même racheté par un grand opéra­teur télé­phonique améri­cain en 2015, le Maghreb ne compte que bien peu. La dis­pari­tion des édi­tions d’Afrique du Nord du Huff­post en l’illustration.

La Croix, proche des milieux d’extrême-droite traditionaliste…

Le quo­ti­di­en « catholique » La Croix (nous met­tons des guillemets car nom­bre de pra­ti­quants s’interrogent sur l’adjectif) est réputé dans l’air du temps, gen­ti­ment libéral lib­er­taire. Mais ce n’est pas assez pour cer­tains mil­i­tants LGBTQ+ (le + est pour n’oublier per­son­ne). Nous offrons à nos lecteurs un moment de détente.

Une Maison des Médias libres bientôt à Paris ?

En 2017, la mairie de Paris lançait un appel à pro­jets appelé « Réin­ven­ter Paris ». Par­mi les can­di­dats, un groupe de médias avait pro­posé une « mai­son des médias libres ». On croy­ait le pro­jet enter­ré. Il pour­rait bien­tôt voir le jour prochaine­ment.

Christine Kelly, présentatrice de l’émission de Zemmour, menacée de mort

L’émission “Face à l’info” avec Eric Zem­mour, régulière­ment sous les feux des pro­jecteurs, con­naît de nou­velles péripéties. C’est désor­mais la présen­ta­trice de cette dernière, Chris­tine Kel­ly, qui est la cible de men­aces de mort de la part des bien-pen­sants comme elle en a récem­ment fait part sur Twit­ter avec ces mots “Qui a déjà survécu à des mois ou semaines de men­aces de mort en tra­vail­lant ?”.

L’Est Républicain cible des anarchistes

La plu­part des titres de la presse régionale d’information sont com­plaisants avec les destruc­tions revendiquées et effec­tuées par les mil­i­tants anar­chistes, lib­er­taires, antifas ou gauchistes. Ils ont aus­si plié à l’obligation faite aux jour­nal­istes, sous peine d’agression, de flouter les pho­tos des man­i­fes­tants en pleine action. Assez courageux pour don­ner des leçons de morale, pas pour assumer leurs actions. L’Est Répub­li­cain, qui refuse de flouter les casseurs gauchistes ou antifas, est la cible de leur vin­dicte.

Grand remplacement : Le Monde invente une citation de Barrès

Nous avons déjà con­sacré une série d’articles au sujet « Renaud Camus devant les médias ». En com­plé­ment, nous y revenons sous un angle par­ti­c­uli­er, celui de la cita­tion tron­quée. Il fut un temps éloigné, que les plus anciens con­nais­sent, où Le Monde était con­sid­éré comme un « quo­ti­di­en de référence ». Cette époque est déjà loin­taine. Le Monde est devenu un jour­nal mil­i­tant dont les enquêtes ne bril­lent pas tou­jours par la rigueur et la fia­bil­ité. Une récente affaire nous le démon­tre.

Un Renaud Camus peut en cacher un autre. Troisième partie

La dif­férence entre des médias tels que Le Monde etc et cer­tains de ceux dits de « droite » ne tient pas qu’aux idées mais aus­si à la qual­ité de l’écriture. Ce n’est pas nou­veau, l’on con­statait déjà cela aux 19e et 20e siè­cle, c’est moins noté aujourd’hui tant une cer­taine gauchi­sa­tion, et la faib­lesse de l’écriture domi­nent.

Quand l’instant M fait une liste de mal pensants

Le 11 octo­bre 2019, Sonia Dev­illers invi­tait deux « jour­nal­istes médias » pour son émis­sion l’instant M sur France Inter. Pour répon­dre à la ques­tion : « Mais com­ment en est-on arrivé là ? » au sujet de la par­tic­i­pa­tion d’Éric Zem­mour à Face à l’info sur CNews, les deux invités sont Isabelle Roberts et Raphaël Gar­ri­gos. Une occa­sion pour le camp du bien de dress­er une liste d’intellectuels déviants.

Page 1 sur 386

Qui a dit…

« Penser qu’un jour­nal­iste doit tou­jours être vio­lent pour bien faire son boulot est un fan­tasme très français. Cogn­er sans cesse est une erreur. Il faut au con­traire savoir vari­er les tons et les reg­istres. Esquiver. S’émouvoir. Se désol­er. S’énerver. Pour moi, l’interview poli­tique relève davan­tage de la cor­ri­da que du match de boxe. On danse, puis, subite­ment, on plante ses ban­der­illes. »

Pour le découvrir, cliquez ici