Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don

Mot-clef

Matthieu Pigasse

Quartiers d'été !

L'Observatoire du journalisme Ojim prend ses quartiers d'été jusqu'au 17 août et propose à ses lecteurs une sélection des meilleurs articles du premier semestre. Bonnes vacances pour ceux qui en prennent et bonne lecture.
Claude Chollet

Marc-Olivier Fogiel

PORTRAIT — Surnom­mé « Mar­co », certes, mais égale­ment « le Pit­bull du PAF », Marc-Olivi­er Fogiel s’est fait d’abord con­naître par son style d’entretiens très agres­sif, avant de devenir l’un des plus puis­sants trente­naires des médias, à la fois ani­ma­teur et pro­duc­teur d’émissions de télévi­sion et de radio.

lire plus

Lancement du magazine Inès de la Fressange, par son compagnon

Le monde est petit, tout petit. Prenez CMI par exem­ple ? Vous ne con­nais­sez pas CMI ? Il s’agit de Czech Media Invest, la hold­ing médias en France du tchèque Daniel Kretinsky. Kretinsky main­tenant action­naire du Monde après le retrait par­tiel de Matthieu Pigasse. Kretinsky égale­ment heureux pro­prié­taire de Elle, de Mar­i­anne, de Pub­lic et de Télé 7 jours.

lire plus

Pigasse quitte Lazard ou Lazard quitte Pigasse

On ne présente plus le PDG de Lazard France, action­naire du groupe Le Monde, parte­naire du Tchèque Daniel Kretinsky, pro­prié­taire via sa hold­ing LNEI des Inrock­upt­ibles, de radio Nova, du fes­ti­val Rock en Seine. Il a remis sa démis­sion de la banque, démis­sion for­cée ou volon­taire, les deux ver­sions sont pos­si­bles.

lire plus

Éric Fottorino

PORTRAIT — Romanci­er pro­lifique, patron con­testé du Monde, apôtre de la bien-pen­sance pour cer­tains, Éric Fot­tori­no a com­mencé sa car­rière au quo­ti­di­en Le Monde comme jour­nal­iste avant d’en grimper les éch­e­lons pour en finir directeur.

lire plus

Duel Niel Pigasse pour Le Monde, une trêve est signée, Niel en position de force

Résumons : après l’irruption du Tchèque Daniel Kretinsky qui avait racheté 49% des parts de Matthieu Pigasse (info­gra­phie ici) le duo Pigasse/Kretinsky avait annon­cé vouloir racheter les 20% de l’espagnol Prisa et la moitié des parts de l’héritier de feu Pierre Bergé. Ce qui leur don­nait poten­tielle­ment à l’horizon 2021 60% des parts de la société éditrice. Le pôle « d’indépendance » qui regroupe les jour­nal­istes et con­trôle 25% des parts récla­mait un droit d’agrément en cas de nou­velle par­tic­i­pa­tion d’un tiers au cap­i­tal. En clair un droit de choisir un nou­v­el action­naire ou de refuser une mon­tée en puis­sance d’un action­naire présent.

lire plus