Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Vers la fin du pôle News de Lagardère ?

4 mai 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Vers la fin du pôle News de Lagardère ?

Vers la fin du pôle News de Lagardère ?

Arnaud Lagardère n’a pas la réputation d’un manager d’exception. Succédant par surprise à son père Jean-Luc Lagardère, décédé en mars 2003 des conséquences malheureuses d’une opération chirurgicale bénigne, il s’est vite séparé de la garde rapprochée de son père. Pour s’en constituer une autre plus proche de certaines méthodes du milieu que d’HEC comme Ramzi Khiroun, exécuteur des basses œuvres de DSK, porte parole du groupe et figure montante d’Havas. Si le plus si jeune Arnaud veille attentivement à ses dividendes, il vend en même temps par appartements l’empire de son père.

Le pôle presse s’effiloche dès 2007

Les ventes com­men­cent dès 2007, qua­tre ans après la dis­pari­tion de Jean-Luc Lagardère. Nice-Matin et La Provence sont tous deux ven­dus au groupe Her­sant qui les reven­dra à Bernard Tapie quelques années plus tard avec de nom­breuses péripéties. L’Ojim a pub­lié en mars 2018 une his­toire com­plète de la déban­dade du quo­ti­di­en mar­seil­lais.

Deuxième et troisième vagues

En 2011 le groupe améri­cain Hearst rachète une bonne par­tie du busi­ness inter­na­tion­al de Lagardère News pour 900 mil­lions de dol­lars. Hearst est un groupe diver­si­fié pro­prié­taire entre autres du cablô-opéra­teur ESPN, de l’agence de nota­tion Fitch, de 31 télévi­sions locales aux États-Unis, de jour­naux à San Fran­cis­co et Albany, de Cos­mopoli­tan, Harper’s Bazaar et de parts dans Buz­zfeed, le spé­cial­iste des fauss­es nou­velles et Vice. De son côté, Matthieu Pigasse a investi dans Vice France.

En 2014 le groupe belge Rossel rachète Psy­cholo­gie Mag­a­zine et Pre­mière, le sec­ond sera rapi­de­ment revendu.

Quatrième vague début 2018

En avril 2018 le groupe vend ses radios locales en Europe Cen­trale ain­si que Elle France à un groupe tchèque. Lagardère garderait la mar­que Elle et cer­taines licences. Avec le mag­a­zine féminin en France par­tent aus­si Télé 7 jours, France Dimanche, Ici Paris, Pub­lic et Art et déco­ra­tion.

Départ de Denis Olivennes, arrivée de Laurent Guimier

Con­séquence logique : Denis Olivennes nom­mé en 2011 prési­dent de Lagardère active quitte le groupe et sera rem­placé par Lau­rent Guimi­er sans doute déçu de rester numéro 2 de Radio France après l’élection de Sybile Veil. Lau­rent Guimi­er aura fort à faire pour redress­er une bar­que qui tangue. Si Paris Match se porte bien, ce n’est pas le cas du JDD et encore moins d’Europe 1 dont l’écoute est dra­ma­tique­ment en baisse. Le suiv­ant sur la liste des titres à ven­dre pour­rait être Europe 1, de quoi s’assurer de bons dividendes.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Jean-Pierre Pernaut

PORTRAIT — Il est le jour­nal­iste le plus détesté de la bobocratie médi­a­tique parisi­enne (Les Inrocks, Libéra­tion, etc…) mais son « Jour­nal de 13 heures » est le plus suivi du PAF (près de 7 mil­lions de per­son­nes quotidiennement).

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.