Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Le JDD va perdre 30 % de ses effectifs
Le JDD va perdre 30 % de ses effectifs

16 mars 2016

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Le JDD va perdre 30 % de ses effectifs

Le JDD va perdre 30 % de ses effectifs

Le JDD va perdre 30 % de ses effectifs

Le 9 mars dernier, la direction du groupe Lagardère annonçait la mise en place d’un plan de départs volontaires portant sur 220 postes en 2016 au sein de sa branche presse.

Le JDD, Paris Match et Elle vont être par­ti­c­ulière­ment touchés par cette réduc­tion d’ef­fec­tif. Selon une source proche du dossier relayée par Le Monde, le JDD devrait ain­si voir ses effec­tifs fon­dre de 30 %. Avec une rédac­tion d’une cinquan­taine de per­son­nes, c’est entre 15 et 16 postes qui vont être supprimés.

Cepen­dant, une autre source déclare qu’il devrait y avoir « des réduc­tions encore plus fortes ailleurs ». Denis Olivennes, prési­dent de Lagardère Active, a annon­cé dans une let­tre envoyée aux salariés la mise en place d’un « pro­gramme d’économies de 50 mil­lions d’euros sur tous les types de dépens­es » assor­ti d’un « plan de départs volon­taires por­tant sur 220 postes dans les métiers touchés par la baisse des revenus ». Et celui-ci de pré­cis­er qu’il « n’y aura aucun licenciement ».

Du côté des syn­di­cats, on dénonce un « plan social déguisé, avec à la clé des cen­taines de départs qui vont forte­ment dégrad­er les con­di­tions de tra­vail, la qual­ité des mag­a­zines et les rela­tions sociales au sein de l’entreprise ».

Entre fin 2012 et fin 2015, Lagardère Active a entamé une vaste stratégie de désen­gage­ment de la presse écrite et de réduc­tion des effec­tifs, qui sont ain­si passés glob­ale­ment de 4 300 per­son­nes à 3 500.

Voir notre infographie du groupe Lagardère

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Élie Guckert

Né le 25 sep­tem­bre 1992 à Lax­ou, fils et petit-fils d’ingénieurs, Élie Guck­ert est le reje­ton d’une famille engagée à gauche dans un départe­ment, la Meuse, tra­di­tion­nelle­ment ancré à droite.

Natacha Polony

PORTRAIT — Nat­acha Polony est née le 15 avril 1975. D’origine polon­aise, elle enseigne de 1999 à 2000 dans un lycée d’Epinay-sur-Seine avant d’en démis­sion­ner. Elle n’a pas accep­té les réformes de Jack Lang trans­for­mant « l’enseignement de la lit­téra­ture en une démarche utilitariste ».

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.