Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
16,6 millions d’euros de revenus pour Arnaud Lagardère cette année

13 mai 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | 16,6 millions d’euros de revenus pour Arnaud Lagardère cette année

16,6 millions d’euros de revenus pour Arnaud Lagardère cette année

Ce 6 mai 2014 s’est tenue l’assemblée générale du groupe Lagardère, qui a vu se dérouler le vote concernant la rémunération de son gérant.

Le fils unique de Jean-Luc Lagardère touchera ain­si 16,6 mil­lions d’eu­ros cette année. Bien que ce mon­tant ait été jugé « exces­sif » par la société de con­seil Prox­in­vest, cette réso­lu­tion a réu­ni 94,61 % de votes posi­tifs chez les action­naires. En réal­ité, la rémunéra­tion fixe et vari­able de M. Lagardère n’est que de 2,5 mil­lions d’eu­ros, mais il faut lui ajouter le div­i­dende excep­tion­nel qui s’élève cette année à un mon­tant record de 13,1 mil­lions d’euros.

Comme chaque année, l’assem­blée générale s’est très bien déroulée. « Répon­dant aux ques­tions avec calme, humour et sans don­ner jamais le sen­ti­ment de se dérober, le pro­prié­taire d’Hachette ou de Paris Match est en effet un mod­èle du genre. Le pub­lic avait devant lui un homme atten­tif, bien loin des patrons arro­gants et cas­sants du CAC40 », relate Chal­lenges.

On se sou­vient pour­tant de la colère des action­naires en 2013, qui avaient qual­i­fié de « sui­cide médi­a­tique » un reportage de la RTBF dans l’intimité d’Ar­naud Lagardère. Celui-ci partage en effet sa vie avec un top mod­el, de 30 ans sa cadette. Dans le reportage, qu’il s’est d’ailleurs empressé de faire cen­sur­er en France, on décou­vrait entres autres les moqueries de sa belle-famille sur son pan­talon trop ser­ré, le surnom que lui attribuait la mère de Jade, « ton­ton Nono », ain­si que son tatouage amoureux sur le tibia…

Voir notre infographie du groupe Lagardère

Dessin : © Mila­dy de Win­ter pour l’Ojim

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Jean-Pierre Pernaut

PORTRAIT — Il est le jour­nal­iste le plus détesté de la bobocratie médi­a­tique parisi­enne (Les Inrocks, Libéra­tion, etc…) mais son « Jour­nal de 13 heures » est le plus suivi du PAF (près de 7 mil­lions de per­son­nes quotidiennement).

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.

Samuel Gontier

Jour­nal­iste chez Téléra­ma, blogueur et désor­mais auteur, Samuel Gon­tier s’applique con­scien­cieuse­ment à dénich­er le “faschisme” (pronon­ci­a­tion a l’Italienne), l’Islamophobie et le racisme, SURTOUT là où ils ne sont pas.