Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Equality Act : les GAFA et l’industrie médiatique soutiennent Joe Biden

23 mai 2021

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Equality Act : les GAFA et l’industrie médiatique soutiennent Joe Biden

Equality Act : les GAFA et l’industrie médiatique soutiennent Joe Biden

Accueil | Veille médias | Equality Act : les GAFA et l’industrie médiatique soutiennent Joe Biden

Equality Act : les GAFA et l’industrie médiatique soutiennent Joe Biden

23 mai 2021

Initialement, les entreprises avaient pour but premier de gagner de l’argent, désormais, elles passent aussi une grande partie de leur temps à verser dans les pseudo bons sentiments, ce qui n’empêche pas les bonnes affaires. Quand ce ne sont pas les Sleeping Giants qui leur mettent la pression, elles n’ont aucune difficulté à prendre position en faveur de toutes les causes politiquement correctes du moment. La démonstration en est de nouveau faite aux États-Unis, avec l’engagement de plus de 400 entreprises, dont les GAFA et des médias, en faveur d’un projet de loi de l’administration Biden pour les LGBTQI++.

L’Equality Act 2021

Promesse du can­di­dat Joe Biden, l’Equality Act devait être votée dans les cent pre­miers jours de son man­dat. Cette loi a pour but de “pro­téger les droits des per­son­nes LGBT” en évi­tant les dis­crim­i­na­tions dans tous les domaines de la vie, “emploi, crédit, ser­vices juridiques, habi­tat et ser­vice publics”. Fin févri­er, la Cham­bre des représen­tants a fait pass­er le pro­jet sans prob­lème, cepen­dant, du côté du Sénat, l’enthousiasme n’est pas partagé.

Des pré­cau­tions avaient pour­tant été pris­es pour que tout soit adop­té au plus vite, le lob­by Human Rights Cam­paign, à l’origine de cette idée de loi, a réus­si à obtenir le sou­tien de plus de 400 entre­pris­es. Aber­crom­bie & Fitch, Adobe, Domino’s Piz­za, Deloitte et bien d’autres sont toutes der­rière le prési­dent. Le secteur des GAFA et des médias a d’ailleurs aus­si assuré son soutien.

Les GAFA et Twitter présents

Par­mi les sou­tiens, on retrou­ve tous les GAFA, Google, Ama­zon, Face­book, Apple. Ce qui ne saurait sur­pren­dre con­sid­érant les habituels posi­tion­nements anti-Trump et poli­tique­ment cor­rects de Google et Facebook.

Twit­ter est bien aus­si présent dans cette longue liste. Le réseau social étant allé jusqu’à ban­nir Don­ald Trump de sa plate­forme, il y a peu de surprise.

Le secteur médiatique pas en reste, de Netflix à Patrick Drahi

Du côté du secteur médi­a­tique, on retrou­ve le géant de la vidéo à la demande, Net­flix, ain­si que Dis­ney, l’un des prin­ci­paux con­cur­rents de Net­flix avec son ser­vice Disney+.

Com­cast, dont NBC Uni­ver­sal est une fil­iale, et qui pos­sède Sky, un groupe européen de télévi­sion avec plus de 23 mil­lions de clients, est aus­si de la partie.

On retrou­ve de même la branche améri­caine d’Altice, du mil­liar­daire français Patrick Drahi, dont le groupe détient BFM et RMC. La fin de la pro­pa­gande dans les médias de grand chemin n’est pas pour demain.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés