Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | CNews passe devant BFMTV
CNews passe devant BFMTV

6 mai 2021

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | CNews passe devant BFMTV

CNews passe devant BFMTV

CNews passe devant BFMTV

L’ancien i>Télé de Vincent Bolloré devenu CNews en 2017, était le petit poucet des chaines d’information continue, le petit canard, le dernier de la classe, loin derrière le leader BFMTV, ce n’est plus le cas

Une ascension continue

Sou­venez-vous, oui d’un temps bien loin­tain, avant le Covid, en sep­tem­bre 2019 CNews se traî­nait en queue de pelo­ton avec une mai­gre audi­ence autour de 0,8% et sou­vent inférieure. Un an plus tard en sep­tem­bre 2020, l’audience a qua­si dou­blé à 1, 5%, mieux en octo­bre la chaine est à 1,8%. Depuis le début de 2021, le score dépas­sait régulière­ment les 2%, atteignant par­fois 2,5%. Jusqu’au début mai où – sur une journée c’est vrai mais c’est à mar­quer d’une pierre blanche – CNews a dépassé BFMTV avec 2, 7% con­tre 2,5%, un coup de ton­nerre sur le PAF.

La recette Praud/Zemmour

L’explication n’est pas longue à trou­ver : en octo­bre 2019 Éric Zem­mour arrive sur la chaine et pra­tique­ment au même moment Pas­cal Praud prend les com­man­des de la post-mati­nale et du 20 heures. Leur style, loin du sirop libéral lib­er­taire de toutes les autres chaines, détonne en don­nant la parole à un seg­ment de l’opinion jusqu’ici totale­ment ignoré et méprisé. Dans son émis­sion Face à l’info avec Chris­tine Kel­ly, Zem­mour dépasse régulière­ment les 3%, devançant par­fois Cyril Hanouna et son émis­sion nouilles dans le slip sur C8, et devançant large­ment BFMTV avec 2 à 2,5% et loin devant LCI à 1,4% sur la même tranche horaire mal­gré David Pujadas. Une ascen­sion qui pour­rait se pour­suiv­re et inquiéter BFMTV, la chaine de Patrick Drahi.

Voir aussi  La SDJ d'I-Télé se défend de promouvoir les intérêts africains de Bolloré

 

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.

Emmanuel Kessler

PORTRAIT — Né en 1963 à Paris, d’un père directeur de recherche au CNRS et d’une mère qui enseignait le judaïsme, Emmanuel Kessler a eu une for­ma­tion philosophique, avant de com­mencer à tra­vailler en 1986 pour la Gazette des Communes.

Patrick de Carolis

PORTRAIT — Dis­cret, fier de ses racines provençales, n’ayant jamais caché sa foi chré­ti­enne et réputé proche de la Droite (ten­dance chi­raqui­enne) mais au cen­tre des réseaux de pou­voir (Le Siè­cle), accusé de pla­giat et pro­mo­teur de la diver­sité à France Télévi­sions, Patrick de Car­o­lis est un OVNI médiatique.