Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | L’interview israélienne de Valls verrouillée par 4 journalistes de Patrick Drahi
L’interview israélienne de Valls verrouillée par 4 journalistes de Patrick Drahi

16 août 2016

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | L’interview israélienne de Valls verrouillée par 4 journalistes de Patrick Drahi

L’interview israélienne de Valls verrouillée par 4 journalistes de Patrick Drahi

L’interview israélienne de Valls verrouillée par 4 journalistes de Patrick Drahi

[Pre­mière dif­fu­sion le 21 mai 2016] Red­if­fu­sions esti­vales 2016

Dimanche 22 mai au soir, Manuel Valls accordera depuis Israël un entretien simultané à quatre médias.

Un entre­tien mené par qua­tre jour­nal­istes : Paul Amar (i24news), Apolline de Mal­herbe (BFMTV), Christophe Bar­bi­er (L’Ex­press) et Lau­rent Jof­frin (Libéra­tion).

Leur point com­mun ? Ils ont tous pour patron Patrick Drahi ! En effet, l’homme d’af­faires israélien, qui n’a jamais caché son mil­i­tan­tisme en faveur de l’É­tat juif (pour lequel il a aban­don­né sa dou­ble nation­al­ité fran­co-israéli­enne), est à la fois action­naire de Libéra­tion à 80 %, pro­prié­taire des mag­a­zines du groupe belge Roular­ta (dont L’Ex­press), fon­da­teur de la chaîne d’in­for­ma­tion israéli­enne i24news et, depuis peu, co-pro­prié­taire de Nex­tRa­dioTV, le groupe d’Alain Weil pos­sé­dant BFMTV, BFM Busi­ness et RMC.

Quoi qu’il en soit, la teneur de l’en­tre­tien au Proche-Ori­ent lais­sera peu de place aux sur­pris­es. Si on con­naît les posi­tions de Manuel Valls sur la ques­tion, l’in­ter­view sera égale­ment organ­isée par Harold Hauzy, « con­seiller en com­mu­ni­ca­tion » de Manuel Valls qui avait suivi – en 2011 et avec le « Comité juif améri­cain » – une « for­ma­tion éduca­tive sur Israël ».

Ain­si, il s’a­gi­ra bel et bien d’une grosse opéra­tion de com­mu­ni­ca­tion ultra-bal­isée, mise en place « en parte­nar­i­at » avec Patrick Drahi et ses troupes, plus que d’un réel exer­ci­ce journalistique.

Voir aussi

Crédit pho­to : Par­ti social­iste via Flickr (cc)

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.

Emmanuel Kessler

PORTRAIT — Né en 1963 à Paris, d’un père directeur de recherche au CNRS et d’une mère qui enseignait le judaïsme, Emmanuel Kessler a eu une for­ma­tion philosophique, avant de com­mencer à tra­vailler en 1986 pour la Gazette des Communes.

Patrick de Carolis

PORTRAIT — Dis­cret, fier de ses racines provençales, n’ayant jamais caché sa foi chré­ti­enne et réputé proche de la Droite (ten­dance chi­raqui­enne) mais au cen­tre des réseaux de pou­voir (Le Siè­cle), accusé de pla­giat et pro­mo­teur de la diver­sité à France Télévi­sions, Patrick de Car­o­lis est un OVNI médiatique.