Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
L’Ojim au régime d’été

26 juillet 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Actualité de l'Ojim | L’Ojim au régime d’été

L’Ojim au régime d’été

Dès avril 2016, l’Ojim se posait la question : après Paris et Bruxelles, Berlin ? Ce fut Munich le 22 juillet.

L’actualité des derniers mois est bien sûr mar­quée par la vague de ter­ror­isme sans précé­dent que subit l’Europe et que les médias veu­lent à tout prix dis­soci­er de l’immigration mas­sive que nous subis­sons depuis plusieurs décen­nies, et sin­gulière­ment de la grande vague de « réfugiés » qui par cen­taines de mil­liers se sont instal­lés, prin­ci­pale­ment en Alle­magne, au cours de l’année écoulée.

« Willkom­men » ânon­naient la plu­part des médias dans un aveu­gle­ment col­lec­tif et crim­inel qui fera mal­heureuse­ment date. Sou­venons-nous du « fan­tasme de l’infiltration ter­ror­iste » moqué par France Inter qui ren­voy­ait aux « heures les plus som­bres de notre his­toire » quiconque avait le toupet de s’interroger sur la présence de ter­ror­istes par­mi ces cen­taines de mil­liers de clan­des­tins. Le ter­ror­iste qui a attaqué à la hache des pas­sagers dans un train le 18 juil­let dernier en Alle­magne était un deman­deur d’asile.

Durant ces derniers mois, l’Ojim s’est ain­si effor­cée de décrypter les dis­cours de ces médias et de mon­tr­er en quoi leur idéolo­gie les enferme dans une spi­rale sui­cidaire, entraî­nant le peu­ple avec eux. Le monde ouvert et mul­ti­cul­turel qu’ils ont voulu bâtir s’effondre dans la vio­lence et dans les crimes de masse mais la majorité des jour­nal­istes, du moins ceux qui con­tribuent à forg­er l’opinion, con­tin­u­ent à louer ce monde et à ten­ter de faire endoss­er la respon­s­abil­ité de leur fail­lite à ceux qui essayent de trou­ver des solu­tions pour que cette séquence ne dégénère pas en véri­ta­ble guerre civile. La présen­ta­tion faussée de l’invasion migra­toire, les vio­ls de Cologne, le désaveu des médias quand la vérité qu’ils avaient sci­em­ment occultée a fini par éclater mais aus­si l’attentat d’Orlando, une min­istre « bolossée » par le Bondy Blog, la cou­ver­ture par­ti­sane du Brex­it, l’unanimité con­tre l’Autrichien Nor­bert Hofer, les ren­dez-vous de Béziers ou les patrons de presse touchés par le scan­dale des Pana­ma Papers, l’Ojim vous pro­pose durant l’été de revivre les grands moments de l’actualité de ces derniers mois passés au crible de la cri­tique des médias.

N’oubliez pas que l’Ojim est un site entièrement indépendant qui ne vit que grâce à vos dons. Aidez-nous à remplir notre rôle d’Observatoire des médias et à exercer librement notre critique du système médiatique. Tout don nous est utile.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Jean-Pierre Pernaut

PORTRAIT — Il est le jour­nal­iste le plus détesté de la bobocratie médi­a­tique parisi­enne (Les Inrocks, Libéra­tion, etc…) mais son « Jour­nal de 13 heures » est le plus suivi du PAF (près de 7 mil­lions de per­son­nes quotidiennement).

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.

Samuel Gontier

Jour­nal­iste chez Téléra­ma, blogueur et désor­mais auteur, Samuel Gon­tier s’applique con­scien­cieuse­ment à dénich­er le “faschisme” (pronon­ci­a­tion a l’Italienne), l’Islamophobie et le racisme, SURTOUT là où ils ne sont pas.