Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
L’Ojim au régime d’été

26 juillet 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Actualité de l'Ojim | L’Ojim au régime d’été

L’Ojim au régime d’été

Dès avril 2016, l’Ojim se posait la question : après Paris et Bruxelles, Berlin ? Ce fut Munich le 22 juillet.

L’actualité des derniers mois est bien sûr mar­quée par la vague de ter­ror­isme sans précé­dent que subit l’Europe et que les médias veu­lent à tout prix dis­soci­er de l’immigration mas­sive que nous subis­sons depuis plusieurs décen­nies, et sin­gulière­ment de la grande vague de « réfugiés » qui par cen­taines de mil­liers se sont instal­lés, prin­ci­pale­ment en Alle­magne, au cours de l’année écoulée.

« Willkom­men » ânon­naient la plu­part des médias dans un aveu­gle­ment col­lec­tif et crim­inel qui fera mal­heureuse­ment date. Sou­venons-nous du « fan­tasme de l’infiltration ter­ror­iste » moqué par France Inter qui ren­voy­ait aux « heures les plus som­bres de notre his­toire » quiconque avait le toupet de s’interroger sur la présence de ter­ror­istes par­mi ces cen­taines de mil­liers de clan­des­tins. Le ter­ror­iste qui a attaqué à la hache des pas­sagers dans un train le 18 juil­let dernier en Alle­magne était un deman­deur d’asile.

Durant ces derniers mois, l’Ojim s’est ain­si effor­cée de décrypter les dis­cours de ces médias et de mon­tr­er en quoi leur idéolo­gie les enferme dans une spi­rale sui­cidaire, entraî­nant le peu­ple avec eux. Le monde ouvert et mul­ti­cul­turel qu’ils ont voulu bâtir s’effondre dans la vio­lence et dans les crimes de masse mais la majorité des jour­nal­istes, du moins ceux qui con­tribuent à forg­er l’opinion, con­tin­u­ent à louer ce monde et à ten­ter de faire endoss­er la respon­s­abil­ité de leur fail­lite à ceux qui essayent de trou­ver des solu­tions pour que cette séquence ne dégénère pas en véri­ta­ble guerre civile. La présen­ta­tion faussée de l’invasion migra­toire, les vio­ls de Cologne, le désaveu des médias quand la vérité qu’ils avaient sci­em­ment occultée a fini par éclater mais aus­si l’attentat d’Orlando, une min­istre « bolossée » par le Bondy Blog, la cou­ver­ture par­ti­sane du Brex­it, l’unanimité con­tre l’Autrichien Nor­bert Hofer, les ren­dez-vous de Béziers ou les patrons de presse touchés par le scan­dale des Pana­ma Papers, l’Ojim vous pro­pose durant l’été de revivre les grands moments de l’actualité de ces derniers mois passés au crible de la cri­tique des médias.

N’oubliez pas que l’Ojim est un site entièrement indépendant qui ne vit que grâce à vos dons. Aidez-nous à remplir notre rôle d’Observatoire des médias et à exercer librement notre critique du système médiatique. Tout don nous est utile.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : première audience le 7 octobre 2020

L’Observatoire du journalisme (OJIM), créé en 2012 par Claude Chollet et quelques amis, rentre dans sa neuvième année d’existence. En 230 portraits publiés, 30 infographies et plus de 4500 articles nous n’avions eu — jusqu’à présent — aucune plainte en justice. À la suite d’un article de 2018 où nous parlions du groupe Lagardère et de manière incidente sur deux lignes du porte-parole du groupe, Monsieur Ramzi Khiroun, ce dernier a porté plainte pour « injures publiques ». La première audience est fixée au 7 octobre 2020 à 13h30. Lire la suite

 

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.