Le Point, pas si bien pas si mal

Le Point, pas si bien pas si mal

Au milieu de la morosité des heb­do­madaires général­istes le jour­nal de François Pin­ault tire mieux que les autres son épin­gle du jeu. Alors que L’Express vient d’être racheté pour un euro sym­bol­ique par Alain Weill et que L’Obs se pré­pare à un nou­veau plan...