Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le patron du CSA Roch-Olivier Maistre au micro d’Europe 1, la double pensée en action

17 novembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le patron du CSA Roch-Olivier Maistre au micro d’Europe 1, la double pensée en action

Le patron du CSA Roch-Olivier Maistre au micro d’Europe 1, la double pensée en action

Le 13 novembre 2019 sur Europe 1 en milieu de matinée, Philippe Vandel recevait Roch-Olivier Maistre, (ROM pour les intimes) nouveau patron du CSA « orléaniste à l’échine souple », dont nous avions dressé le portrait début 2019.

CSA+ HADOPI = ARCOM

Franck Riester, min­istre de la cul­ture l’avait annon­cé en sep­tem­bre, la loi sur l’audiovisuel de 1986 (qui avait créé le CSA) sera rem­placée par une nou­velle loi débattue au Par­lement début 2020. ROM a con­fir­mé les dires du min­istre, les com­pé­tences du CSA (gen­darme des médias) et de l’HADOPI (gen­darme d’internet) seront regroupées au sein de l’ARCOM (Autorité de Régu­la­tion de la Com­mu­ni­ca­tion Audio­vi­suelle et Numérique), atten­tion à bien orthogra­phi­er la con­sonne ini­tiale du dernier mot.

Cette trans­for­ma­tion n’est qu’au fond que la trans­po­si­tion d’une direc­tive européenne. L’objectif offi­ciel est d’adapter le ser­vice pub­lic à la con­cur­rence, de défendre le droit d’auteur, de con­forter les oblig­a­tions de créa­tion (quo­tas d’œuvres européennes sur les cat­a­logues de Net­flix et autres Dis­ney+), de tra­quer le piratage.

La succession à France Télévisions

Le man­dat de Del­phine Ernotte (celle qui veut « chas­s­er les mâles blancs » de la télévi­sion publique) se ter­mine en août 2020. Le CSA et son nou­v­el avatar vont per­dre le pou­voir de nom­mer les prési­dents de chaînes publiques, mais cette nou­velle dis­po­si­tion ne sera pas en place en août 2020.

Le CSA dans sa forme actuelle va lancer un appel à can­di­da­ture en mars 2020, stat­uer en juin pour nom­mer un nou­veau prési­dent (ou prési­dente) en août… qui ne sera là que pour quelques mois, en atten­dant la nom­i­na­tion par le gou­verne­ment du prési­dent de la hold­ing regroupant l’audiovisuel pub­lic, ce prési­dent choi­sis­sant ses équipes ensuite.

Double pensée et police de la pensée

Depuis 1984 de George Orwell on con­nait le mécan­isme de « dou­ble pen­sée », « la lib­erté c’est l’esclavage », « l’amour c’est la haine ». ROM est un excel­lent spé­cial­iste en la matière. Il refuse le titre de « police de la pen­sée » et affirme son attache­ment à la lib­erté d’expression.

Tout en faisant le con­traire, bien évidem­ment, c’est la base même du mécan­isme. Le nou­v­el ARCOM sera chargé de faire appli­quer la lib­er­ti­cide loi Avia dont nous avons par­lé ici et égale­ment là. Après l’intervention d’Eric Zem­mour à la con­ven­tion de la droite (dif­fusée en direct sur LCI) ROM a fait inter­venir le CSA de deux manières. Les respon­s­ables de LCI ont été con­vo­qués, ser­mon­nés et ont dû faire amende hon­or­able, on ne les y repren­dra plus. Et le CSA a saisi le pro­cureur de la République au nom de l’article 40 de procé­dure pénale.

L’article 40 stip­ule « Toute autorité con­sti­tuée, tout offici­er pub­lic ou fonc­tion­naire qui, dans l’exercice de ses fonc­tions, acquiert la con­nais­sance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en don­ner avis sans délai au pro­cureur de la République et de trans­met­tre à ce mag­is­trat tous les ren­seigne­ments, procès-ver­baux et actes qui y sont relat­ifs ». Les ter­mes employés par Eric Zem­mour sont donc con­sid­érés par ROM comme « un crime ou un délit ». Ce que ROM dénomme « appel à la respon­s­abil­ité des médias » porte un autre nom, celui de cen­sure. Cha­cun jugera à son aune de la qual­ité de tels pro­tecteurs des lib­ertés publiques. Et des intérêts qu’ils ser­vent avec zèle.

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : première audience le 7 octobre 2020

L’Observatoire du journalisme (OJIM), créé en 2012 par Claude Chollet et quelques amis, rentre dans sa neuvième année d’existence. En 230 portraits publiés, 30 infographies et plus de 4500 articles nous n’avions eu — jusqu’à présent — aucune plainte en justice. À la suite d’un article de 2018 où nous parlions du groupe Lagardère et de manière incidente sur deux lignes du porte-parole du groupe, Monsieur Ramzi Khiroun, ce dernier a porté plainte pour « injures publiques ». La première audience est fixée au 7 octobre 2020 à 13h30. Lire la suite

 

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.