Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Accueil | ARCOM (ex CSA)

ARCOM (ex CSA)

L’ARCOM, pour Autorité de régu­la­tion de la com­mu­ni­ca­tion audio­vi­suelle et numérique, est une agence publique née de la fusion du Con­seil supérieur de l’au­dio­vi­suel (CSA) et de la Haute Autorité pour la dif­fu­sion des œuvres et la pro­tec­tion des droits sur Inter­net (Hadopi). L’ARCOM est garante de la lib­erté de com­mu­ni­ca­tion et veille au finance­ment de la créa­tion audio­vi­suelle et à la pro­tec­tion des droits. Sa régu­la­tion s’é­tend aux plate­formes en ligne – réseaux soci­aux, moteurs de recherche… Elle a égale­ment pour mis­sion de veiller au respect, par les radios et les télévi­sions, des dis­po­si­tions de la loi du 30 sep­tem­bre 1986 dont, en par­ti­c­uli­er, celles rel­a­tives au plu­ral­isme poli­tique. Sur le papi­er du moins.

Voir aus­si : Lib­erté d’ex­pres­sion, Cen­sure, Plu­ral­isme dans les médias

Emmanuel Kessler

Emmanuel Kessler

PORTRAIT — Né en 1963 à Paris, d’un père directeur de recherche au CNRS et d’une mère qui enseignait le judaïsme, Emmanuel Kessler a eu une for­ma­tion philosophique, avant de com­mencer à tra­vailler en 1986 pour la Gazette des Communes.

Saisine de l’ARCOM par l’OJIM, suite

Saisine de l’ARCOM par l’OJIM, suite

Nous avions saisi le 6 mars 2024 l’ARCOM sur l’absence de plu­ral­isme du ser­vice pub­lic de l’audio-visuel. Nous faisons le point sur la procédure.

CNews, première chaîne d’info et tête de turc de l’ARCOM

CNews, première chaîne d’info et tête de turc de l’ARCOM

C’est parce que le directeur de la rédac­tion du Jour­nal du Dimanche, Geof­froy Leje­une, aurait tenu des pro­pos « véhic­u­lant plusieurs stéréo­types négat­ifs » que l’ARCOM a sanc­tion­né la chaîne CNews par la dis­pense d’une amende de 50 000 euros.

Reporters sans frontières, une ONG idéologue et subventionnée

Reporters sans frontières, une ONG idéologue et subventionnée

L’Arcom et le monde médi­a­tique con­tin­u­ent à se creuser la tête sur la façon de faire respecter le plu­ral­isme des médias selon des critères qui sat­is­fer­ont le Con­seil d’État, ou plutôt, à tra­vers lui, Reporters sans frontières.