Accueil | Actualités | Médias | LCI toujours à la peine
Pub­lié le 1 mars 2019 | Éti­quettes : , , , ,

LCI toujours à la peine

Quand TF1 a obtenu le passage de LCI du crypté (payant) au public (gratuit) pour élargir son audience en avril 2016, le groupe avait de grandes ambitions pour sa chaine en continu. Concurrencer BFMTV, CNews (de Canal+) et pourquoi pas un jour les dépasser. Presque trois ans plus tard le paysage est moins riant.

Des pertes substantielles

Certes, les pertes diminuent d’année en année, mais elles demeurent très significatives.

  • 2016 -38M€
  • 2017 -34M€
  • 2018 -32M€

Soit un peu plus de 100M€ de déficit cumulé contre 36M€ prévus initialement.

Une audience en progrès mais loin du leader

Les audiences cumulées de 2018 donnent pour les chaines en continu :

  • BFMTV 2,6%
  • CNews 0,7%
  • LCI 0,7%

Il faut remarquer que les gilets jaunes ont donné une forte impulsion à l’audience de la chaine en décembre 2018 avec une pointe à 1.5% qui ne s’est pas renouvelée ensuite. Il serait intéressant de connaître l’audience de la chaine russe RT qui a suivi avec attention le mouvement des gilets jaunes et qui en a sans doute profité.

Une nouvelle équipe encadre la chaine avec l’arrivée de Thierry Thuillier comme directeur de l’information pour l’ensemble du groupe TF1 comme celle de Fabien Namias à LCI, tous deux considérés comme de bons professionnels. Mais si le déficit continue de flirter annuellement avec les 30M€ (pour un chiffre d’affaires de moins de 25M€), Bouygues propriétaire de TF1 pourrait perdre patience.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux