Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Mars 2024 : CNews égale BFMTV et un poisson d’avril

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

13 avril 2024

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Mars 2024 : CNews égale BFMTV et un poisson d’avril

Mars 2024 : CNews égale BFMTV et un poisson d’avril

Temps de lecture : 2 minutes

Nos lecteurs attentifs avaient repéré notre poisson d’avril. Non, Saadé et Bolloré ne vont pas « échanger » comme au Monopoly BFMTV et CNews, mais oui l’ascension de la chaîne de Vivendi se confirme en mars 2024… ce qui augmente les convoitises.

Bis repetita

Déjà en décem­bre 2023, les deux chaînes d’information fai­saient jeu égal. Ce qu’a con­fir­mé l’office des audi­ences Médi­amétrie pour mars 2024 à 2,7% d’audience cha­cune. LCI suit d’assez loin avec 1,9%.

Rançon du succès : la haine de Rapporteurs Sans Frontières

C’est con­nu, pour vivre heureux mieux vaut vivre cachés et le suc­cès engen­dre jalousies et vendet­tas. C’est ain­si que RSF anci­en­nement Reporters Sans Fron­tières devenu Rap­por­teurs Sans Fron­tières a saisi le Con­seil d’État pour que l’ARCOM (autorité de tutelle des chaînes) désosse les émis­sions de CNews pour démon­tr­er un manque de plu­ral­isme. L’opération fait par­tie d’une vaste manœu­vre pour favoris­er un pos­si­ble retrait de fréquence de CNews ou C8 pour l’attribuer à – tiens au hasard – Xavier Niel qui n’a rien à refuser à Emmanuel Macron et à son entourage.

Voir aus­si : Christophe Deloire, portrait

Le mercato est lancé

Celui de l’attribution des fréquences des chaînes d’information, en pré­pa­ra­tion de l’élection prési­den­tielle de 2027. Ingré­di­ents : une meute de chiens courants par­mi lesquels RSF, Médi­a­part, Libéra­tion, cer­tains syn­di­cats de jour­nal­istes, Le Monde et Xavier Niel en sour­dine. L’ARCOM est prise entre deux feux, d’un côté l’attribution d’une chaîne Bol­loré à un Niel ou un autre proche de Macron serait un déni de jus­tice et de démoc­ra­tie, de l’autre résis­ter aux pres­sions demande beau­coup de courage. Cer­tains couteaux sont déjà tirés, d’autres s’aiguisent dans l’ombre.

Voir aus­si : L’OJIM saisit l’ARCOM pour faire respecter le plu­ral­isme poli­tique à la radio et à la télévision