Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Journalistes : de moins en moins nombreux
Journalistes : de moins en moins nombreux

4 octobre 2012

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Journalistes : de moins en moins nombreux

Journalistes : de moins en moins nombreux

Journalistes : de moins en moins nombreux

Des journalistes de moins en moins nombreux, de plus en plus objets de licenciements et sans doute moins bien payés.

C’est le con­stat que fait Jean-Marie Charon, soci­o­logue des médias, dans une étude détail­lée aux 6èmes Assis­es du Jour­nal­isme à Poitiers où l’Ojim était présente.

Il y avait en 2011 moins de jour­nal­istes dis­posant d’une carte de presse qu’en 2005. L’arrêt de France-Soir, La Tri­bune pour sa par­tie papi­er, ont entraîné la perte de plus de 250 emplois. Ce ne sont pour­tant que les mesures les plus spec­tac­u­laires. Les Échos, L’Équipe ont per­du 10% de leurs effec­tifs. RFI a subi un deux­ième plan social avec 126 départs. On peut citer aus­si Témoignage Chré­tien, Les Dernières Nou­velles d’Alsace, L’Est Répub­li­cain, la Comareg, Le Parisien où les effec­tifs dimin­u­ent ou dis­parais­sent (la Comareg dans les gratuits).

Enfin les nuages s’amoncellent au Groupe Her­sant (voir la brève sur notre site), à Sud-Ouest, France TV sans par­ler de Presstal­is qui n’emploie pas de jour­nal­istes mais qui fait une grève par semaine et dont on ne sait pas quand le plan social sera réglé, avec 1250 emplois à la clé.

Manque à cette étude un volet financier. Les jour­nal­istes licen­ciés sont sou­vent les plus expéri­men­tés donc les plus chers. Ils sont rem­placés par des pigistes facile­ment corvéables voire par des auto-entre­pre­neurs (effet d’aubaine) dont on peut se débar­rass­er du jour au lende­main et… sans charges sociales.

Crédit pho­to : Christophe Cariou

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Élie Guckert

Né le 25 sep­tem­bre 1992 à Lax­ou, fils et petit-fils d’ingénieurs, Élie Guck­ert est le reje­ton d’une famille engagée à gauche dans un départe­ment, la Meuse, tra­di­tion­nelle­ment ancré à droite.

Natacha Polony

PORTRAIT — Nat­acha Polony est née le 15 avril 1975. D’origine polon­aise, elle enseigne de 1999 à 2000 dans un lycée d’Epinay-sur-Seine avant d’en démis­sion­ner. Elle n’a pas accep­té les réformes de Jack Lang trans­for­mant « l’enseignement de la lit­téra­ture en une démarche utilitariste ».

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.