Accueil | Actualités | Médias | Groupe Hersant le début de la fin ?
Pub­lié le 2 octobre 2012 | Éti­quettes : , ,

Groupe Hersant le début de la fin ?

C’est peut-être le début de la fin pour ce qui reste du groupe Hersant. Les titres de Philippe Hersant déjà plombés par une dette bancaire supérieure à 200 millions d’euros sont dirigés par un administrateur judiciaire qui serait tente de vendre le groupe par « appartements ». Des titres prestigieux comme La Provence, Nice-Matin, L’Union pourraient passer aux mains de concurrents de la PQR. Il ne reste que peu de choses du groupe de feu Robert Hersant un temps propriétaire du Figaro et tenté par la télévision avec Berlusconi. Consolation, le titre France Antilles ne semble pas à vendre.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.