Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
France Soir contre les Wargon

30 octobre 2021

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | France Soir contre les Wargon

France Soir contre les Wargon

30 octobre 2021

Qui veut noyer son chien l’accuse d’avoir la rage. Un proverbe qui se vérifie lors de la querelle entre Monsieur Matthias Wargon (époux de Emmanuelle Wargon, ministre du logement) et Xavier Azalbert, directeur de la publication du quotidien en ligne France Soir.

France Soir en ligne de mire

Le quo­ti­di­en s’est fait con­naître entre autres en pub­liant de nom­breuses tri­bunes de per­son­nal­ités hos­tiles aux vac­cins et d’autres sou­tenant le pro­fesseur Didi­er Raoult. On peut en penser ce que l’on veut sur le fond, mais le peu de lib­erté d’expression qui nous reste doit pou­voir laiss­er les uns (par­ti­sans des vac­cins ou hos­tiles) et les autres (admi­ra­teurs de Didi­er Raoult ou ses détracteurs) exprimer leurs con­vic­tions, leurs doutes ou leurs colères.

Voir aus­si : Didi­er Raoult, portrait

Au mois de jan­vi­er 2021, Rose­lyne Bach­e­lot demandait le réex­a­m­en du statut de média d’« infor­ma­tion poli­tique et générale » (IPG) du quo­ti­di­en pour le priv­er de sub­ven­tions publiques. Sa démarche suiv­ait une cam­pagne faite par un col­lec­tif anonyme pour cette fois empêch­er le jour­nal de béné­fici­er de pub­lic­ité, cam­pagne aimable­ment relayée par France Inter, en toute confraternité.

Dans le cadre du jour­nal­isme de déla­tion, une spé­cial­iste, Aude Favre, qui revêt les ori­peaux de la bonne vieille cen­sure sous cou­vert de lutte con­tre les infox, réus­sit à faire démoné­tis­er le site de France Soir par Google. Le méti­er de jour­nal­iste libéral lib­er­taire mène à tout, même à celui de caf­teur pro­fes­sion­nel, un pro­fil qui pro­lifère dans le milieu.

Hitler et le point Godwin

C’est con­nu, Hitler fait ven­dre. Non moins con­nu, le point God­win qui veut que dans un débat ani­mé qui dure un peu, un des pro­tag­o­nistes accuse l’autre d’être hitlérien : « Hitler aimait les chiens, vous aimez les chiens, vous êtes hitlérien ». Ou la vari­ante anti­sémite, bien portée également.

Voir aus­si : le point God­win, dossier

C’est ce qui est advenu lors d’un vif débat sur BFMTV début sep­tem­bre 2021, entre Xavier Azal­bert, directeur de la pub­li­ca­tion du quo­ti­di­en et l’estimable Math­ias War­gon, chef des urgences de l’hôpital Saint-Denis et à la ville époux de la min­istre du loge­ment. Pour faire taire son opposant, le sec­ond accu­sait le pre­mier de dif­fuser entre autres des thès­es à car­ac­tère anti­sémite : retour en force du point God­win. Xavier Azal­bert pour­suit War­gon (le mari, pas la min­istre) pour diffama­tion, une audi­ence qui se tien­dra dans plusieurs mois étant don­né l’encombrement de la XVIIème chambre.

Rose­lyne Bach­e­lot, France Inter, Aude Favre, Google, le sieur War­gon, cela fait beau­coup de monde con­tre France Soir. Qui donc aurait intérêt à sa disparition ?

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés