Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Guillaume Meurice suite mais pas fin

15 novembre 2023

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Guillaume Meurice suite mais pas fin

Guillaume Meurice suite mais pas fin

Temps de lecture : 2 minutes

Pas fin dans tous les sens du terme. Absence de finesse, grossièreté, mais aussi poursuite des émissions d’un histrion que certains considèrent comme haineux au sens étymologique du terme.

Première salve sur le prépuce

Le 29 octo­bre 2023 l’humoriste autorisé de France Inter se fait remar­quer – en plein con­flit israé­lo-pales­tinien – par une sail­lie anti-Netanyahu trai­tant le pre­mier min­istre israélien de « nazi sans prépuce », s’attirant de nom­breux reproches sur fond de scandale.

Gênée, Adèle Van Reeth à la direc­tion de France Inter, le con­voque et lui inflige un sim­ple aver­tisse­ment qu’il con­teste affir­mant qu’il va saisir le tri­bunal en vue de l’annulation de la sanction.

Deuxième salve le dimanche 12 novembre

C’est tou­jours sur France Inter dans l’émission « Le Grand dimanche soir » que le polémiste s’est exprimé sous le regard com­plaisant de Char­line Van­hoe­nack­er la patronne de l’émission. Plaidant le droit à l’outrance il remet – par­don­nez l’expression — une couche de prépuce déclarant :

« Je n’ai pas pu répon­dre à tout le monde. J’é­tais pas mal occupé. C’est mon point com­mun avec la Cisjor­danie, d’ailleurs». «J’ai lu aus­si les remar­ques con­struc­tives suite à cette his­toire de Netanyahu, nazi, prépuce. On m’a dit: “ouais, mais le Hamas, aus­si, sont des nazis sans prépuce”. Eh oui! Eh oui, et j’ai jamais dit le con­traire, je me demande même s’il y a pas un prob­lème avec cette absence de prépuce. Ça les énerve en fait. Parce que ça gratte ? »

Char­line Van­hoe­nack­er a pleur­niché à l’antenne regret­tant que des jour­nal­istes de France Inter aient été insultés lors des man­i­fes­ta­tions con­tre l’antisémitisme se déroulant le même jour. Silence de l’ARCOM qui avait été bien plus rapi­de à con­damn­er lour­de­ment Cyril Hanouna pour une blague inno­cente sur les LGBT. Il est vrai que c’était sur C8 et non sur le ser­vice pub­lic qui béné­fi­cie d’une sorte de pro­tec­tion, cer­tains diraient d’extra-territorialité.

Voir aus­si : Guil­laume Meurice, portrait

Pho­to : Guil­laume Meurice lors du Salon Lire en Poche 2021. Auteur : Actu­aLit­té Source : wikimedia.org