Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
David Kessler et Marie-Christine Saragosse reconduits à Public Sénat et France Médias Monde

23 avril 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | not_global | David Kessler et Marie-Christine Saragosse reconduits à Public Sénat et France Médias Monde

David Kessler et Marie-Christine Saragosse reconduits à Public Sénat et France Médias Monde

23 avril 2018

Temps de lecture : 2 minutes

Le mois d’avril 2018 aura été riche en nominations au sein de l’audio visuel public français. Alors que le 11 avril Emmanuel Hoog était remplacé à l’AFP par Fabrice Fries, le lendemain Sybile Veil, de la même promotion à l’ENA qu’Emmanuel Macron, était nommée à la tête de Radio France.

À Public Sénat, c’est le Sénat qui gagne

En couliss­es se déroulait une autre bataille autour de la Chaîne par­lemen­taire, partagée entre LCP-AN (Assem­blée Nationale) et Pub­lic Sénat (Sénat). Si pour LCP-AN le très macronien Bertrand Delais était choisi, la lutte sem­blait plus incer­taine au Sénat entre le sor­tant Emmanuel Kessler, con­sid­éré comme un bébé Elk­a­b­bach, et le jour­nal­iste Jean-François Achilli. Kessler défendait l’indépendance de Pub­lic Sénat alors que Achilli indi­quait souhaiter plus de coor­di­na­tion avec LCP-AN dirigée par Bertrand Delais.

Au Sénat ce sont les séna­teurs qui choi­sis­sent le Prési­dent de leur chaîne. Et les séna­teurs sont en froid avec le Prési­dent de la République qui souhaite une mod­i­fi­ca­tion de la con­sti­tu­tion, une diminu­tion du nom­bre des par­lemen­taires et un moin­dre pou­voir des Assem­blées. En recon­duisant David Kessler, ils ont envoyé un mes­sage d’indépendance à l’exécutif : touche pas à ma chaîne.

Du rififi à France Médias Monde (FMM)

Si peu d’auditeurs ou de téléspec­ta­teurs con­nais­sent FMM, ils sont plus fam­i­liers de France 24 et de Radio France Inter­na­tionale (RFI), tous deux cha­peautés par cet organ­isme. Recon­duite en juin 2017 par le CSA, Marie-Chris­tine Saragosse, social­iste clas­sique, avait été sus­pendue en tant que Prési­dente en févri­er 2018 pour retard dans sa déc­la­ra­tion de pat­ri­moine mais main­tenue à un poste de direc­tion par le CSA pour ne pas per­turber les antennes.

Elle aura eu finale­ment gain de cause en étant réélue pour 5 ans à compter du 23 avril 2018. Une élec­tion un peu par­ti­c­ulière, car sur 7 mem­bres du CSA, deux étaient malades (dont le Prési­dent social­iste Olivi­er Schrameck) et un autre en déplace­ment. Il fal­lait donc l’unanimité des suf­frages pour réélire la Prési­dente. Son oppo­si­tion était bien mai­gre, avec la seule can­di­da­ture du jour­nal­iste sportif de France 2 Michel Gold­stein. À l’unanimité des présents, Marie-Chris­tine sauve sa tête, son engage­ment en faveur de la dif­fu­sion de France 24 et RFI en Afrique, un sujet cher au Prési­dent Macron, ne lui aura sans doute pas nui.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés