Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Zemmour sur CNews, le boycott de la publicité pour le moment inopérant

21 décembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Zemmour sur CNews, le boycott de la publicité pour le moment inopérant

Zemmour sur CNews, le boycott de la publicité pour le moment inopérant

Résumons : l’émission d’Éric Zemmour sur CNews bat record sur record, les sycophantes habituels du camp du Bien – au-delà des insultes et des anathèmes – décident d’attaquer la chaîne au portefeuille en appelant à son boycott publicitaire partiel (pendant l’émission concernée) ou total (pas de spots sur la chaîne). État des lieux, susceptible d’évolution.

Un succès grandissant

L’audience de CNews a bon­di sur la tranche horaire con­cernée avec un effet d’entrainement pour toute la chaîne qui dépasse main­tenant régulière­ment LCI. Le 5 décem­bre 2019, l’émission atti­rait 316000 spec­ta­teurs avec une part d’audience de 1,6% là où CNews se con­tentait habituelle­ment de la moitié ou moins. Le 11 décem­bre suiv­ant ils étaient 342000 afi­ciona­dos.

Boycott publicitaire peu efficace

Pour couper court aux polémiques, CNews a décidé de sup­primer les spots pub­lic­i­taires juste avant et pen­dant l’émission. Selon l’agence Kan­tar, la pub­lic­ité sur la tranche horaire con­cernée en 2018 représen­tait 600K€ soit seule­ment 3% des recettes pub­lic­i­taires de l’année. Mais en réal­ité l’annonceur ne choisit pas l’heure de pas­sage de son spot (sauf excep­tions, grandes retrans­mis­sions sportives par exem­ple). Ce que vend la chaîne à l’annonceur, c’est un nom­bre garan­ti de téléspec­ta­teurs et leur qual­i­fi­ca­tion : CSP+, ménagère de moins de 50ans, jeunes etc. Si l’audience glob­ale de la chaîne aug­mente, son attrait pub­lic­i­taire aug­mentera d’autant et les revenus en pro­por­tion.

Mais des risques de contagion

Par­mi les sociétés qui auraient cédé aux men­aces : Maif, Groupa­ma, Nutel­la, PSA, Le Bon coin, Novo­tel, Leclerc, Décathlon, liste non lim­i­ta­tive. On ignore par­mi ceux-ci ceux qui auraient choisi seule­ment de boy­cotter l’émission (risque très mineur) et ceux qui auraient choisi de boy­cotter la chaîne (risque plus impor­tant). On prête à Vin­cent Bol­loré l’intention d’attaquer en jus­tice les mou­ve­ments de boy­cott, véri­ta­bles censeurs, enne­mis du plu­ral­isme et de la lib­erté d’expression, vivantes incar­na­tions du slo­gan de 1984 de George Orwell, « La lib­erté c’est l’esclavage ». Une affaire à suiv­re.

Voir aussi : Sleeping Giants ou le totalitarisme « soft » qui veut tuer

Sleep­ing Giants ou le total­i­tarisme « soft » qui veut tuer

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision