Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Zemmour sur CNews, le boycott de la publicité pour le moment inopérant
Zemmour sur CNews, le boycott de la publicité pour le moment inopérant

21 décembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Zemmour sur CNews, le boycott de la publicité pour le moment inopérant

Zemmour sur CNews, le boycott de la publicité pour le moment inopérant

Zemmour sur CNews, le boycott de la publicité pour le moment inopérant

Résumons : l’émission d’Éric Zemmour sur CNews bat record sur record, les sycophantes habituels du camp du Bien – au-delà des insultes et des anathèmes – décident d’attaquer la chaîne au portefeuille en appelant à son boycott publicitaire partiel (pendant l’émission concernée) ou total (pas de spots sur la chaîne). État des lieux, susceptible d’évolution.

Un succès grandissant

L’audience de CNews a bon­di sur la tranche horaire con­cernée avec un effet d’entrainement pour toute la chaîne qui dépasse main­tenant régulière­ment LCI. Le 5 décem­bre 2019, l’émission atti­rait 316000 spec­ta­teurs avec une part d’audience de 1,6% là où CNews se con­tentait habituelle­ment de la moitié ou moins. Le 11 décem­bre suiv­ant ils étaient 342000 aficionados.

Boycott publicitaire peu efficace

Pour couper court aux polémiques, CNews a décidé de sup­primer les spots pub­lic­i­taires juste avant et pen­dant l’émission. Selon l’agence Kan­tar, la pub­lic­ité sur la tranche horaire con­cernée en 2018 représen­tait 600K€ soit seule­ment 3% des recettes pub­lic­i­taires de l’année. Mais en réal­ité l’annonceur ne choisit pas l’heure de pas­sage de son spot (sauf excep­tions, grandes retrans­mis­sions sportives par exem­ple). Ce que vend la chaîne à l’annonceur, c’est un nom­bre garan­ti de téléspec­ta­teurs et leur qual­i­fi­ca­tion : CSP+, ménagère de moins de 50ans, jeunes etc. Si l’audience glob­ale de la chaîne aug­mente, son attrait pub­lic­i­taire aug­mentera d’autant et les revenus en proportion.

Mais des risques de contagion

Par­mi les sociétés qui auraient cédé aux men­aces : Maif, Groupa­ma, Nutel­la, PSA, Le Bon coin, Novo­tel, Leclerc, Décathlon, liste non lim­i­ta­tive. On ignore par­mi ceux-ci ceux qui auraient choisi seule­ment de boy­cotter l’émission (risque très mineur) et ceux qui auraient choisi de boy­cotter la chaîne (risque plus impor­tant). On prête à Vin­cent Bol­loré l’intention d’attaquer en jus­tice les mou­ve­ments de boy­cott, véri­ta­bles censeurs, enne­mis du plu­ral­isme et de la lib­erté d’expression, vivantes incar­na­tions du slo­gan de 1984 de George Orwell, « La lib­erté c’est l’esclavage ». Une affaire à suivre.

Voir aussi  Squatters de maisons indélogeables : le marronnier des médias
Voir aussi : Sleeping Giants ou le totalitarisme « soft » qui veut tuer

Sleep­ing Giants ou le total­i­tarisme « soft » qui veut tuer

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Thomas Legrand

PORTRAIT — Thomas Legrand débute sa car­rière sur la radio RMC en 1988 comme jour­nal­iste poli­tique avant de rejoin­dre la rédac­tion de RTL en 1993. Il entre au ser­vice Étranger en 1997, avant de devenir grand reporter en 1998.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).

Élie Guckert

Né le 25 sep­tem­bre 1992 à Lax­ou, fils et petit-fils d’ingénieurs, Élie Guck­ert est le reje­ton d’une famille engagée à gauche dans un départe­ment, la Meuse, tra­di­tion­nelle­ment ancré à droite.

Natacha Polony

PORTRAIT — Nat­acha Polony est née le 15 avril 1975. D’origine polon­aise, elle enseigne de 1999 à 2000 dans un lycée d’Epinay-sur-Seine avant d’en démis­sion­ner. Elle n’a pas accep­té les réformes de Jack Lang trans­for­mant « l’enseignement de la lit­téra­ture en une démarche utilitariste ».

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.