Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Information des Français : le grand retour de la PQR et de la télévision

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

7 mai 2024

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Information des Français : le grand retour de la PQR et de la télévision

Information des Français : le grand retour de la PQR et de la télévision

Temps de lecture : 3 minutes

La huitième édition de l’étude Media Rating opérée par Kantar et 366, révèle la confiance que les Français accordent en priorité… aux médias locaux et à la télévision. À l’heure du numérique, le paradoxe ne manque pas de piquant, il témoigne d’un attachement aux médias d’hier.

La presse régionale : en croissance de diffusion, en hausse de confiance

Cela n’est pas une sur­prise, à con­sid­ér­er que « la presse quo­ti­di­enne régionale a con­nu [en 2023] une pro­gres­sion de sa dif­fu­sion, avec une aug­men­ta­tion de 1,7 % par rap­port à 2022 » : c’est à cette presse régionale que les Français accorderaient, si l’on en croit la huitième édi­tion de l’étude Media Rat­ing opérée par Kan­tar et 366, le plus leur con­fi­ance. 67 % d’entre eux seraient en effet con­fi­ants dans ces « médias locaux » qui seraient les plus utiles puisqu’ils « allient infor­ma­tion de prox­im­ité, actu­al­ités exclu­sives et infor­ma­tions ser­vi­cielle locale ».

Un canal pour l’achat

Exé­cutée en jan­vi­er auprès de 3 110 per­son­nes de plus de 18 ans, cette étude indique par ailleurs que ce sont auprès de ces médias et leurs pub­lic­ités que ce pub­lic s’appuie « pour pré­par­er [ses] achats ». 33 % des per­son­nes inter­rogées utilisent la presse régionale à cet effet, con­tre 31 % l’année passée, con­tre 20 % qui se penchent sur les télévi­sions nationales (un chiffre en hausse de 2 % par rap­port à 2023). À titre de com­para­i­son, le pub­lic ne s’appuie, pour pré­par­er ses achats, qu’à 11 % sur les radios nationales.

Quels sujets recherchés ?

L’étude per­met égale­ment de con­sid­ér­er quels sujets les Français espèrent voir traités au cours de l’année qui vient. Dans le top 3 des sujets espérés, le pou­voir d’achat appa­raît comme le grand vain­queur puisqu’il est plébisc­ité par 47 % des per­son­nes inter­rogées. Vien­nent ensuite le sujet de la san­té et de l’hôpital, que le pub­lic inter­rogé appelle à 35 % de ses vœux puis la « sécu­rité et la jus­tice », que 29 % tien­nent pour impor­tant. « L’immigration et l’identité » (23 %) appa­raît en 5ème place, détrônée par l’environnement et la tran­si­tion écologique (25 %). La dette, qui pour­rait pour­tant affecter bien­tôt les Français par voie de créa­tion de nou­velles tax­es, n’intéresse que 9 % d’entre eux…

C’est sans doute dans les thèmes recher­chés que se trou­ve l’explication du recours à la presse régionale : face à l’inflation et à l’appauvrissement général des class­es moyennes et inférieures, l’usage d’une presse « enrac­inée » est con­sid­éré plus fiable que les réseaux soci­aux ou des médias nationaux, qui soulèvent des ques­tions d’ordre plus général. Une expli­ca­tion à la baisse de la dif­fu­sion de la presse mag­a­zine, « passée de 2,3 à 2,2 mil­lions d’exemplaires de 2022 à 2023 » ?