Accueil | Actualités | Médias | Matthieu Croissandeau proposé à la tête du Nouvel Obs
Pub­lié le 8 avril 2014 | Éti­quettes : , , ,

Matthieu Croissandeau proposé à la tête du Nouvel Obs

Le Nouvel Observateur aura bientôt un nouveau directeur, suite au rachat de 65 % de ses parts par le trio Bergé-Niel-Pigasse.

En effet, les nouveaux actionnaires ont proposé, la semaine dernière, la candidature de Matthieu Croissandeau, qui a été approuvée par la Société des rédacteurs. Cette candidature sera soumise au vote de la rédaction, qui garde donc un droit de veto, en milieu de semaine, rapportent Les Échos.

Actuel rédacteur en chef du Parisien, ex-rédacteur en chef du Nouvel Observateur, Matthieu Croissandeau devra recueillir plus de 50 % des suffrages. Il remplacera ainsi Laurent Joffrin, démissionnaire, et marquera, selon Les Échos, un « changement de génération » à la tête de l'Obs.

Avec un chiffre d'affaire de 90 millions d'euros et 420 000 abonnés, le premier magazine d'information français reste très déficitaire avec des pertes de 9,8 millions d'euros en 2013. Il a récemment été bradé par Claude Perdiel pour seulement 4,1 millions d'euros au trio BNP.

Lire également notre portrait de Claude Perdriel

Crédit photo : logo Nouvel Obs / montage Ojim (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This