Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le Nouvel Obs vendu pour une bouchée de pain

26 mars 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Le Nouvel Obs vendu pour une bouchée de pain

Le Nouvel Obs vendu pour une bouchée de pain

26 mars 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Le prix de vente annoncé était déjà peu élevé mais le prix réel révélé par Claude Perdriel ne laisse plus planer aucun doute : Le Nouvel Obs a été donné, pas acheté.

On nous avait annon­cé 13,8 mil­lions d’eu­ros. En réal­ité, Le Nou­v­el Obs, racheté à 65% par le trio BNP (Pierre Bergé, Xavier Niel, Matthieu Pigasse), a été cédé pour seule­ment 4,1 mil­lions d’eu­ros. C’est Claude Per­driel lui-même, le fon­da­teur de l’heb­do­madaire qui con­serve par ailleurs 33,5% des parts, qui l’a révélé alors qu’il était invité de l’association des jour­nal­istes médias (AJM) ce jeu­di 20 mars.

« Le prix de vente s’élève à 6,4 mil­lions d’euros, mais j’ai rever­sé 1,5 mil­lion au Nou­v­el Obser­va­teur pour par­ticiper aux dépens­es de restruc­tura­tion, ain­si que 900 000 euros que j’ai don­né à cer­tains jour­nal­istes à la suite de l’abandon de sup­plé­ments de salaires que je don­nais jusqu’ici sous forme de prime », a‑t-il expliqué avant de faire les comptes : « Au total, on arrive donc à un chiffre de 4,1 mil­lions d’euros. »

S’il recon­naît que « la valeur réelle de l’Observateur est très large­ment supérieure à ces 4,1 mil­lions d’euros », Claude Per­driel a « con­sid­éré [qu’il] ne pouvai[t] pas ven­dre le Nou­v­el Obser­va­teur et [qu’il] devai[t] le don­ner ». « J’ai essayé pen­dant longtemps de créer une fon­da­tion pour financer l’Observateur. Mais, en France, c’est impos­si­ble. Le fisc me volait immé­di­ate­ment 30 ou 40 mil­lions d’euros ! », a ajouté l’homme d’affaire.

Et de con­clure : « Cette somme de 4,1 mil­lions me donne un poids moral plus grand sur le Nou­v­el Obser­va­teur. » Claude Per­driel reste néan­moins pro­prié­taire du mag­a­zine économique Chal­lenges, de Sci­ence & Avenir, et patron de Télé Obs.

Voir notre portrait de Claude Perdriel

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés