Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Les journalistes complices des amis des passeurs de migrants

16 janvier 2023

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Les journalistes complices des amis des passeurs de migrants

Les journalistes complices des amis des passeurs de migrants

16 janvier 2023

Temps de lecture : 2 minutes

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €, un don de 100 € revient à 34 €.

Les relations peu claires entre les « organisations humanitaires » et les passeurs de migrants sont bien établies et nous leur avons déjà consacré plusieurs articles (voir infra) à la suite des révélations du Financial Times ou du quotidien suisse Le Temps. Il est intéressant de voir quels journalistes soutiennent ces actions que Frontex qualifie dans l’article du Financial Times de « collusion avec les passeurs de migrants » (collusion with migrant smugglers).

Voir aus­si : Révéla­tions sur les rela­tions trou­bles entre ONG et passeurs : les médias français détour­nent le regard

Les soutiens de SOS Méditerranée

L’enfer est pavé de bonnes inten­tions dit le proverbe. Rien ne qual­i­fie mieux SOS Méditer­ranée, qui entre autres affrète deux navires Ocean Viking et Aquar­ius en Méditer­ranée, fonc­tion­nant comme de véri­ta­bles pom­pes aspi­rantes de migrants clan­des­tins. Ils sont fort rich­es puisque le site nous apprend qu’une seule journée en mer coûte 14.000 €. Et leurs sou­tiens sont nom­breux dans le monde bobo libéral lib­er­taire, qui s’achète une con­science à bon compte, mais dans le même temps ferme pudique­ment les yeux devant le meurtre de la petite Lola par une immi­grée clan­des­tine algéri­enne non expulsée

Par­mi les peo­ple présents sur le site, au rang de com­plices de SOS Méditer­ranée, on compte Bernard Lav­il­liers, Rokia Tra­oré, Abd El Malik, Juli­ette Binoche, Isabelle Adjani, Philippe Tor­re­ton, Marc Levy, Daniel Pennac etc (la liste est longue) et quelques journalistes.

Les journalistes aussi

Ils ne sont que cinq à apporter leur sou­tien sur le site de l’association, mais d’un cer­tain poids.

  • Lau­re Adler anci­enne direc­trice de France Cul­ture et habituée de France Inter, papesse féministe.
  • Yann Barthès de Quo­ti­di­en que l’on ne présente plus, la morgue, le faux, le vide.
  • Guil­laume Meurice qui fait par­tie de la joyeuse bande des amuseurs  autorisés de France Inter.
  • Nagui, amuseur pub­lic chevronné
  • Lau­rent Big­no­las, moins con­nu, ex France 3, France Info, France 2 et respon­s­able CGT à France Télévi­sions.
  • Aux­quels on peut adjoin­dre Éric Fot­tori­no, classé avec les écrivains.

Ce n’est que la par­tie émergée de l’iceberg, d’autres noms de jour­nal­istes se sont ajoutés depuis la rédac­tion de cet arti­cle, et le ton général des médias de grand chemin sur les amis des passeurs de migrants indique que la par­tie immergée est net­te­ment plus consistante.

Voir aus­si : Migrant-res­cue NGOs face pros­e­cu­tion in Italy for human traf­fick­ing, REMIX NEWS, 07/03/2021

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés