Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le Financial Times confirme l’intox de Libération et Arte
Publié le 

20 décembre 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le Financial Times confirme l’intox de Libération et Arte

Le Financial Times confirme l’intox de Libération et Arte

L’Ojim a déjà publié plusieurs articles sur les rubriques de redresseurs de torts qui sous couvert de « désintoxication » ou de « décodage » intoxiquent ou recodent toujours dans le même sens, celui de la défense du désordre établi. Notre papier du 16 décembre démontait par le menu une fausse « désintox » de Libération du 8 décembre 2016.

Remar­quons que le 14 décem­bre Arte avait repris l’article de Libéra­tion.

Pour enfon­cer le clou, le 15 décem­bre, le Finan­cial Times, peu sus­cep­ti­ble d’accointance avec les sites qui dénon­cent la pro­pa­gande médi­a­tique sur les clan­des­tins, pub­lie un arti­cle avec le titre suiv­ant « les douanes européennes accusent des organ­i­sa­tions human­i­taires de col­lu­sion avec les passeurs de migrants ».

L’article indique que Fron­tex, l’organisation de con­trôle des fron­tières extérieures de l’Europe, a con­staté que lors des opéra­tions de sauve­tage en haute mer des indi­ca­tions ont été don­nées par des ONG à des migrants — avant le départ de la terre ferme — sur la direc­tion pré­cise à suiv­re pour attein­dre les bateaux des dites ONG.

Dans un récent rap­port, ajoute le Finan­cial Times, l’agence Fron­tex a indiqué que « les réseaux mafieux ont été vus embar­quer des migrants directe­ment sur un bateau d’une ONG ». Ce que con­firme de nom­breuses sources : cer­taines ONG organ­isent directe­ment ou indi­recte­ment l’embarquement des clan­des­tins, leur four­nissent le proces­sus à suiv­re, les numéros de télé­phone à appel­er en don­nant leur coor­don­nées GPS pour être récupérés par la marine ital­i­enne, facil­i­tant le tra­vail des passeurs ! Une tra­ver­sée sûre avec qua­si garantie de bonne fin pour­ra être fac­turée plus cher. Ces accu­sa­tions sont réfutées dans le quo­ti­di­en d’informations économiques par des représen­tants d’ONG qui y voient le signe de la volon­té des autorités européennes de frein­er l’immigration illé­gale.

Aurons-nous droit, après les infor­ma­tions com­mu­niquées par l’Ojim et par le quo­ti­di­en bri­tan­nique, à une inves­ti­ga­tion un peu plus fouil­lée de Libéra­tion et Arte sur le sujet ? Une dés­in­tox de la dés­in­tox en quelque sorte…

Voir aussi : [Dossier] les Décodeurs, bienvenue au Ministère de la Vérité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Emmanuel Goldstein

PORTRAIT — Il n’est ni jour­nal­iste, ni directeur de jour­nal, ni même mag­nat de la presse et pour­tant il exerce une influ­ence con­sid­érable sur les médias, directe et indi­recte. Por­trait d’un homme de réseau.

Audrey Crespo-Mara

PORTRAIT — Aupar­a­vant jour­nal­iste de sec­onde main, Audrey Cre­spo-Mara est dev­enue pro­gres­sive­ment, par la force des choses, une « femme de », celle de Thier­ry Ardis­son, avant de touch­er le grand pub­lic en devenant le jok­er de Claire Chaz­al aux jour­naux du week-end sur TF1.

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision