Accueil | Actualités | Médias | J.-J. Bourdin a‑t-il eu la peau de J.-F. Achilli ?
Pub­lié le 10 août 2013 | Éti­quettes : , , , , ,

J.-J. Bourdin a‑t-il eu la peau de J.-F. Achilli ?

Depuis l’interview exclusive de l’ex-ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, en avril dernier par Jean-François Achilli, le journaliste vedette Jean-Jacques Bourdin ne décolère pas contre son compère de RMC-BFM.

Selon les propos recueillis par le Canard Enchaîné d’un proche d’Achilli : « Bourdin est devenu fou. Il n’a pas supporté de ne pas être dans le coup et n’a jamais décoléré. Il a fait la guerre à Achilli et mis une pression énorme sur Alain Weill jusqu’à obtenir sa tête».

Devant ce conflit larvé entre les deux animateurs, la semaine dernière Jean-François Achilli a été « sèchement débarqué par Alain Weill », le PDG de NextRadioTV, le groupe audiovisuel dont BFM et RMC sont les filiales.

Pour Jean-Jacques Bourdin, les allégation du Canard Enchaîné sont fausses, « avec Alain Weill, cela faisait des mois qu’on se disait que Jean-François ne faisait pas l’affaire, et on a décidé de s’en séparer. L’épisode Cahuzac n’a fait qu’ajouter à nos doutes: professionnellement, il aurait pu faire mieux. Et il s’est fait imposer la date, la durée et l’heure de l’interview. » Car l’interview exclusive de l’ex-ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, par Jean-François Achilli, a été montée de toutes pièces par Anne Homel, patronne de la com' de l'ancien ministre.

Voir aussi : RMC : Bourdin veut également virer Franck Tanguy

Crédit photo : RMC.fr (DR)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This