Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | FactCheckEU : Les Décodeurs du Monde s’allient avec 18 médias pour « contrôler les élections européennes »
FactCheckEU : Les Décodeurs du Monde s’allient avec 18 médias pour « contrôler les élections européennes »

25 mars 2019

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | FactCheckEU : Les Décodeurs du Monde s’allient avec 18 médias pour « contrôler les élections européennes »

FactCheckEU : Les Décodeurs du Monde s’allient avec 18 médias pour « contrôler les élections européennes »

FactCheckEU : Les Décodeurs du Monde s’allient avec 18 médias pour « contrôler les élections européennes »

La désinformation professionnelle demande du doigté et des moyens. Nous avions informé nos lecteurs des errements du Decodex du Monde sur le fameux Pacte de Marrakech, voté en catimini et qui nous engagera en cas de révision constitutionnelle par exemple. Mais comme le dit naïvement un article du quotidien du soir (19 mars 2019) « la désinformation ne s’arrête pas aux frontières des États ». Pourquoi ne pas l’organiser franchement à l’échelle européenne ? Et sous couvert de vérification des informations bien entendu. C’est le projet de FactCheckEU en franglais dans le texte.

Un système de contrôle européen libéral libertaire

Il fal­lait bien une cou­ver­ture idéologique au pro­jet. Celle-ci demeure tou­jours la même, le pare-feu con­tre les infox/fake news qui ont per­ver­ti le bon peu­ple con­tre le camp du Bien et ont con­duit au Brex­it, à l’élection de Trump ou de Salvi­ni. La cam­pagne des élec­tions européennes sera la pre­mière phase d’une nou­velle bataille non pour informer – il y a belle lurette que le Decodex y a renon­cé – mais pour réé­du­quer l’opinion publique européenne.

FactCheckEU

La plate-forme est lancée depuis le 18 mars 2019 à tra­vers une organ­i­sa­tion inter­na­tionale l’IFCN. Une dizaines de langues sont pro­posées : français, anglais, alle­mand, croate, ital­ien, espag­nol, por­tu­gais, danois, sué­dois, litu­anien. Sous cou­vert d’impartialité, l’objectif est d’échanger entre les dif­férentes rédac­tions au moment des cam­pagnes des élec­tions européennes dans les dif­férents pays.

Financements : Google + Soros

La plate-forme sem­ble avoir été dévelop­pée par Libéra­tion. Nul ne sera sur­pris par les finance­ments : Google News Ini­tia­tive (Google avait déjà financé le Decodex du Monde pour une somme restée incon­nue) et l’Open Soci­ety de George Soros qui vient de racheter des radios en Pologne. En toute indépen­dance et dans le respect de la loy­auté de l’information, c’est promis.

Rediffusion estivale

Cet article gratuit vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € pour un article, 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Patrick Cohen

PORTRAIT — Patrick Cohen est né en août 1962 à Mon­treuil. Il est l’un des chefs d’orchestre de l’information. Se cam­ou­flant der­rière une neu­tral­ité de façade, Patrick Cohen s’est longtemps fait le chantre de la lib­erté d’expression tant qu’elle demeu­rait dans les lim­ites du poli­tique­ment correct.

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux sociaux.

Hervé Gattegno

PORTRAIT — Né le 28 juil­let 1964, Hervé Gat­teg­no a été rédac­teur en chef de l’édition française de Van­i­ty Fair jusqu’en 2016, puis est devenu directeur de la rédac­tion du JDD. Il est mar­ié et a trois enfants avec Anne-Cécile Sar­fati, rédac­trice en chef du mag­a­zine féminin Elle.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Sonia Dev­illers s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos ».