Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Accueil | Fact checking

Fact checking

Élie Guckert

Élie Guckert

Né le 25 sep­tem­bre 1992 à Lax­ou, fils et petit-fils d’ingénieurs, Élie Guck­ert est le reje­ton d’une famille engagée à gauche dans un départe­ment, la Meuse, tra­di­tion­nelle­ment ancré à droite.

Clément Viktorovitch

Clément Viktorovitch

PORTRAIT — Clé­ment Vik­torovicth creuse son trou dans le « fact-check­ing » depuis plusieurs années. Offi­ciant sur France Info, l’u­ni­ver­si­taire, lunettes ron­des sur le nez, « décrypte » les dis­cours et les procédés rhétoriques.

Jean-Pierre Foucault, la « désinfox » comme dernier mot

Jean-Pierre Foucault, la « désinfox » comme dernier mot

La cam­pagne prési­den­tielle est l’occasion d’un afflux mas­sif de con­tenus par­mi lesquels se glis­sent des rumeurs et des fauss­es infor­ma­tions. Une don­née ampli­fiée avec le développe­ment des réseaux soci­aux.  Dans ce con­texte, nous vous avions fait part de l’initiative de l’AFP avec Google pour con­tr­er la « dés­in­fox ». Cette ini­tia­tive a trou­vé un ambas­sadeur de choix en la per­son­ne de Jean-Pierre Foucault !

Clément Viktorovitch et les anaphores sur France Info

Clément Viktorovitch et les anaphores sur France Info

Anaphores, antithès­es, périphrases, des procédés rhé­toriques et ver­baux que dis­sèque chaque soir sur France Info Clé­ment Vik­torovitch afin, dit-il, d’éviter au citoyen de tomber dans les pièges ten­dus par nos dirigeants et leurs con­cur­rents. Nous avons suivi, durant une semaine (du 21 au 24 févri­er 2022), sa chronique. Inti­t­ulée Entre les lignes, dif­fusée chaque soir vers 19h45. Où on retrou­ve bien la ligne édi­to­ri­ale du ser­vice public.

Le Point censure Charles Prats

Le Point censure Charles Prats

La fraude sociale n’est pas un phénomène nou­veau en France. De nom­breux rap­ports par­lemen­taires se sont penchés sur la ques­tion. Le mag­is­trat Charles Prats a con­tribué à plac­er ce sujet au cœur de la cam­pagne élec­torale, à tout le moins quand les médias de grand chemin délais­sent leurs emballe­ments aus­si soudains que monomaniaques.