Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Europe 1 nouvelle direction, la troisième en trois ans

11 juillet 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Europe 1 nouvelle direction, la troisième en trois ans

Europe 1 nouvelle direction, la troisième en trois ans

11 juillet 2019

Temps de lecture : 2 minutes

Ce fut annoncé aux salariés par Arnaud Lagardère lui-même tout début juillet 2019, pour confirmer ce que chacun subodorait : Laurent Guimier quitte le groupe dont il était le vice-président depuis seulement un an.

Un air de déjà vu

Pra­tique­ment il y a un an, le prédécesseur de Guimi­er, Frédéric Schlesinger lui aus­si vice-prési­dent, pre­nait la porte après un an de prise de fonc­tion. Les salariés doivent avoir une impres­sion d’éternel retour. Car il y a un an aus­si Nikos Alia­gas repre­nait les rênes de la mati­nale qu’il va aban­don­ner pour se con­sacr­er à ses activ­ités télévi­suelles et à la photo.

« 13 mois extraordinairement intenses »

Ain­si est qual­i­fié l’intérim d’un an de Lau­rent Guimi­er – en arrêt mal­adie depuis fin avril suite à une chute – par l’intéressé sur son compte Twit­ter : « Aujour­d’hui, je dis au revoir et mer­ci aux équipes d’Eu­rope 1, RFM et Vir­gin Radio. Ensem­ble, nous avons vécu 13 mois extra­or­di­naire­ment intens­es. À très bien­tôt et vive la radio ! ». 13 mois étaient trop courts pour redress­er une audi­ence en déclin rapi­de. La nou­velle intéri­maire depuis mai est Con­stance Ben­qué, respon­s­able du pôle news de Lagardère et prob­a­ble­ment future pro­mue à la vice-prési­dence de la radio.

La garde rap­prochée de Lau­rent Guimi­er le suit dans son départ : Guy Biren­baum et Éti­enne Guf­froy s’éclipsent.

Recours aux ressources maison

Afin de réalis­er des économies et pour revenir à son ADN, la sta­tion n’engagera pas de rem­plaçants extérieurs, Matthieu Bel­liard (ex RMC) suc­cède à Alia­gas et devient le qua­trième mati­nalier en qua­tre ans. Le rôle des chroniqueurs sem­ble amoin­dri, si Sonia Mabrouk ou Christophe Hon­de­lat­te sont con­fir­més, Audrey Cre­spo-Mara et Jean-Michel Aphatie perdraient leur chroniques poli­tiques. Le sort de Patrick Cohen, tou­jours présent dans les mat­inées de same­di et dimanche, sem­ble incertain.

Si Arnaud Lagardère par­le de « posi­tion­nement clair », les salariés – qui avaient voté une motion de défi­ance quelques semaines plus tôt – sem­blent résignés et ten­dent le dos dans l’attente des résul­tats des audi­ences avril/juin 2019 qui seront offi­cielles mi-juillet.

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés