Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Médiamétrie : France Inter en hausse, Europe 1 en berne
Publié le 

29 avril 2019

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Médiamétrie : France Inter en hausse, Europe 1 en berne

Médiamétrie : France Inter en hausse, Europe 1 en berne

Avec le mois d’avril arrivent les mesures d’audience des radios de Médiamétrie pour le premier trimestre 2019. Si le service public progresse, France Inter dépasse pour la première fois RTL et Europe1 s’enfonce encore plus.

Le service public progresse

France Inter pro­gresse avec une audi­ence cumulée de 11,7% dépas­sant d’un cheveu RTL (11,3%) à la sat­is­fac­tion de sa patronne Lau­rence Bloch qui souligne les bons résul­tats de la mati­nale et de la tranche 18/19h. France Info à 8,6% et France Cul­ture sont aus­si en hausse. Au même moment RTL, main­tenant pro­priété du groupe M6 a per­du des audi­teurs et sa pre­mière place.

Europe 1 aux enfers

Europe 1, loin de se rétablir voit sa chute s’accélérer et pour la pre­mière fois passe en dessous des 6% d’audience cumulée (5,9%). Alors que les directeurs se suc­cè­dent au gré des déci­sions erra­tiques d’Arnaud Lagardère, le dernier arrivé, Lau­rent Guimi­er (présent depuis l’été 2018) n’arrive pas à redress­er la barre. Le recrute­ment de la vedette de la télévi­sion Nico­las Alia­gas pour ani­mer la mati­nale ne donne pas les résul­tats escomp­tés. D’où des rumeurs de vel­léités du pro­prié­taire de nom­mer une xième nou­velle équipe ou de ven­dre l’antenne.

Le 9 avril 2019 la direc­tion numérique de la sta­tion s’est mise en grève pour pro­test­er con­tre la pré­car­ité de l’emploi alors qu’une majorité des emplois de jour­nal­istes à la direc­tion numérique sont non pérennes. Quelques jours plus tard une assem­blée générale des jour­nal­istes votait une motion de défi­ance con­tre Arnaud Lagardère, maître à bord depuis deux ans.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision