Accueil | Actualités | Médias | Défense de la liberté d’expression, le site Les Crises se défend en justice

Défense de la liberté d’expression, le site Les Crises se défend en justice

Les Crises d’Oliver Berruyer, constituent une source d’information fiable sur de nombreuses affaires concernant les médias comme lorsqu’ils avaient révélé le profil d’agents d’influence proches des néo-conservateurs américains de certaines sociétés européennes dites d’« information ».

Traités régulièrement de « complotistes » sans aucune preuve par les médias de grand chemin, Les Crises et Olivier Berruyer ont décidé d’attaquer en justice leurs diffamateurs il y a deux ans. La lenteur de la justice étant ce qu’elle est, l’affaire a abouti à la XVIIème chambre du TGI le 20 septembre 2019. Jugement à venir.

Nous reproduisons tel quel depuis le site des Crises, les actions en cours contre Le Monde, le Decodex, Jean Quatremer (son portrait), Samuel Laurent (son portrait), Nicolas Tenzer, Raphaël Glucksmann, Laurent Joffrin, Adrien Saunier et quelques autres.

Pour avoir accès au détail des plaintes, cliquez sur le lien puis sur chacun des liens qui détaillent les plaintes. Le minutieux travail d’Olivier Berruyer vaut la lecture.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This