Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Coronavirus ? Les GAFAM en pleine forme !

10 mai 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Coronavirus ? Les GAFAM en pleine forme !

Coronavirus ? Les GAFAM en pleine forme !

La crise sanitaire ? Les millions de chômeurs présents et à venir ? Une chute du PIB autour de 7/8% (plus si affinités) dans l’Union Européenne ? Une baisse historique des valeurs boursières ? De son côté, la petite famille Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft se porte à merveille. Portrait de famille à la mi 2020.

Le monde virtuel se porte bien

Vous êtes con­finé ? Vous êtes en télé­tra­vail ? Vous allez con­som­mer plus de bande pas­sante, plus de vidéos, plus de cour­riels, plus de télé­phone, plus de logi­ciels et de ser­vices dig­i­taux, plus de com­man­des par mail, plus de ser­vices de livraisons, et sans doute plus de matériel infor­ma­tique physique à l’avenir.

Quelle est la valeur d’Ama­zon, en mil­liards de dol­lars ? Vous avez une idée ? Autour de 1.200 mil­liards de dol­lars fin avril début mai 2020. Un chiffre un peu abstrait ? C’est tout sim­ple­ment 80% du CAC 40 français. Apple et Microsoft suiv­ent der­rière dans les eaux des 1.000 mil­liards de dol­lars. Google vaut juste un peu moins et le titre n’a per­du que 10% en deux mois. Face­book fait presque fig­ure de pau­vre avec une cap­i­tal­i­sa­tion de 500 mil­liards de dol­lar, une action qui n’a per­du que quelques points et des per­spec­tives très pos­i­tives des ana­lystes financiers.

L’Europe en berne

Toutes ces sociétés sont améri­caines. Que se passe-t-il au même moment en Europe ? Les actions européennes ont per­du grosso modo 25% de leur valeur en deux mois, alors que les actions améri­caines n’ont dimin­ué que de 10/12%. Le secteur ban­caire est par­ti­c­ulière­ment intéres­sant : pour un même cap­i­tal social, une banque améri­caine vaut 50% de plus que son homo­logue européenne.

La morale de l’histoire ? Ama­zon pour­rait racheter TF1 (valeur 900M€), la total­ité du groupe Lagardère (valeur 1800M€), Altice Europe (Patrick Drahi, SFR, groupe BFM, RMC, Libéra­tion, valeur 3.800M€) en y investis­sant net­te­ment moins de 1% de sa valeur bour­sière. En clair les GAFAM peu­vent faire leur marché en Europe comme ils le veu­lent, en par­ti­c­uli­er dans le secteur des jeunes entre­pris­es inno­vantes soit pour s’approprier une tech­nolo­gie soit pour la tuer.

Quelques aumônes pour les pauvres

Bon papa Face­book aime les médias, le groupe va dis­tribuer 100M de dol­lars pour les soutenir. D’abord 75 mil­lions pour acheter de l’espace pub­lic­i­taire dans la presse mon­di­ale, autrement dit pour faire de l’auto-promotion en faveur de Face­book, de ses pom­pes et de ses œuvres. Puis 25 mil­lions de « fonds d’urgence » pour la presse de prox­im­ité, un mil­lion de dol­lars a été partagé par une cinquan­taine de rédac­tions nord-améri­caines. Cent mil­lions de dol­lars cela représente 2 jours de béné­fices de l’entreprise.

Google est aus­si généreux avec les médias et se lance dans les opéra­tions char­i­ta­bles avec son fonds à l’innovation dont La Croix va prof­iter en France. Mais char­ité bien ordon­née com­mence par soi-même, comme l’exemple autrichien le mon­tre. Depuis le 1er jan­vi­er 2020, une loi impose une taxe de 5% sur les revenus de la pub­lic­ité en ligne, Google va tout sim­ple­ment réper­cuter cette taxe sur les clients qui paieront la note. Mer­ci Google !

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Abel Mestre

PORTRAIT — Faut-il class­er Abel Mestre dans la caté­gorie jour­nal­iste ? Abel Mestre con­stitue à lui seul un fourre-tout de l’extrême extrême-gauche, allant du stal­in­isme à l’anarchisme en pas­sant par le trot­skisme expéri­men­tal et l’action de rue.

Sophia Aram

PORTRAIT — Issue d’une famille d’o­rig­ine maro­caine, Sophia Aram est née à Ris-Orangis (Essonne) le 29 juin 1973. Sophia Aram s’ini­tie à l’art de l’im­pro­vi­sa­tion dans les étab­lisse­ments sco­laires de Trappes puis au sein de la com­pag­nie « Déclic Théâtre », où elle côtoie Jamel Deb­bouze.

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision