Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Bobards d’Or 2018 : Yann Moix brillant vainqueur

15 mars 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | not_global | Bobards d’Or 2018 : Yann Moix brillant vainqueur

Bobards d’Or 2018 : Yann Moix brillant vainqueur

Les 700 personnes réunies au Théâtre du Gymnase, à Paris, le 12 mars 2018 ont eu du mal à départager les « concurrents » sélectionnés pour cette cérémonie parodique des César et autres Oscar, récompensant les pires mensonges de la presse officielle. Notons pour l’occasion que Raheem Kassam, le représentant de Breitbart Londres, a révélé que c’était les Bobards de la Fondation Polemia qui avaient inspiré l’équipe de Donald Trump pour sa remise des Fake News Award décernés à Paul Krugman et la chaine américaine CNN.

Yann Moix surnom­mé plaisam­ment Toto écrivain ou Yann Mhoax, s’est déjà illus­tré de nom­breuses fois dans le passé par des posi­tions vari­ant au gré du vent dom­i­nant. Cette fois, il rem­porte la palme d’or pour un men­songe en direct le 6 jan­vi­er 2018 sur le plateau d’ONPC sur son sujet du moment, les migrants. L’ensemble des médias suiv­ait de peu avec l’énorme cam­pagne de presse sur la fausse affaire Theo dont nous avions par­lé le 8 févri­er 2018. Un trio féminin com­posé de Lisa Beau­jour, Nora Bouaz­zouni et Aude Lancelin (que l’on a vu mieux inspirée) obte­nait le Bobard de bronze pour un bobard ali­men­taire. Un prix spé­cial du jury a été attribué à l’AFP pour l’ensemble de son œuvre.

Bobards d’Or 2018 : les nominés

Bobard d’Or 2018 : Yann Moix, alias “Yann Mhoax”

Yann Moix a ouvert l’année 2018 avec des jérémi­ades dans tous les médias. Le 6 jan­vi­er 2018, sur le plateau d’ONPC, Yann Moix assure avoir filmé des actes délictueux de la part des forces de l’ordre à Calais con­tre des migrants. « Je l’ai filmé » annonce-t-il fièrement.

Décou­vrir le bobard

Bobard d’argent 2018 : l’ensemble des médias, pour “l’affaire Théo”

C’est sans doute le plus bel exem­ple de par­tial­ité du monde politi­co-médi­a­tique envers les « jeunes de cité » et d’emballement médi­a­tique avec un nom­bre incroy­able d’articles et d’entretiens à pro­pos de cette « Affaire Théo ».

Décou­vrir le bobard

Bobard de bronze 2018 : le bobard pur bœuf de Lisa Beaujour, Nora Bouazzouni et Aude Lancelin

Les hommes sont-ils plus grands en moyenne que les femmes car ils les ont privées de pro­téines depuis la nuit des temps ? C’est la thèse relayée par plusieurs jour­nal­istes, sans véri­fi­ca­tion. Un bobard pur bœuf !

Décou­vrir le bobard

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.