Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Bobards d’Or 2022 : Delphine Ernotte et Lise Vogel récompensées

12 février 2022

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Bobards d’Or 2022 : Delphine Ernotte et Lise Vogel récompensées

Bobards d’Or 2022 : Delphine Ernotte et Lise Vogel récompensées

12 février 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Dans une ambiance bon enfant, la nouvelle édition des Bobards d’Or, remis par la Fondation Polémia, s’est tenue au théâtre du Gymnase Marie Bell à Paris le 7 février dernier, avec deux figures féminines récompensées : la bien connue chasseuse de mâles blancs Delphine Ernotte, patronne de France Télévisions, et une petite nouvelle qui promet : Lise Vogel.

Delphine Ernotte, bobard d’argent

Ah, Del­phine ! La femme qui veut chas­s­er les mâles blancs de plus de 50 ans de l’antenne ! Imag­inez le tol­lé si elle déclarait « je ne veux plus de femmes de couleur de moins de 50 ans sur mes écrans »… Del­phine qui a fait de la « diver­sité son cheval de bataille » pour son deux­ième man­dat, elle méri­tait un bobard d’argent pour avoir affirmé :

Del­phine Ernotte : « Je rap­pelle le plu­ral­isme qui est le vôtre, ici dans la Mati­nale [de France Inter], qui est le nôtre au sein de France Télévi­sions. […] Je veille à ce que toutes les opin­ions soient représen­tées sur le ser­vice public. »

Léa Salamé : « Il n’y a pas un ser­vice pub­lic idéol­o­gisé, trop à gauche, comme on l’a lu par exem­ple à la Une du Figaro Magazine ? »

Del­phine Ernotte : « Ceci n’a pas de sens, toutes les opin­ions sont représen­tées. […] Le ser­vice pub­lic est la mar­que du pluralisme. »

Lise Vogel, bobard d’or

Avouons-le, nous igno­ri­ons jusqu’alors l’existence de cette jeune jour­nal­iste, qui sem­ble avoir rejoint l’équipe des “fact-check­ers” (com­pren­dre : nier la réal­ité ou la déformer) de France Info, menée par Julien Pain. La jeune Lise a réus­si un tour de force, en défor­mant les sta­tis­tiques de France Stratégie sur l’immigration. Nous reprenons par­tielle­ment la présen­ta­tion de son bobard par la Fon­da­tion Polémia :

Dans un reportage dif­fusé fin sep­tem­bre par France Info, Lise Vogel pré­tend que « l’extrême droite » utilise de façon mal­hon­nête les résul­tats d’une étude de France Stratégie pour démon­tr­er la réal­ité du Grand Remplacement.
Le mag­a­zine Causeur – « ultra­con­ser­va­teur », selon Lise Vogel – avait en effet sor­ti quelques jours plus tôt les don­nées d’une étude de France Stratégie qui per­me­t­tait de con­stater de manière détournée (l’occultation étant la règle sur cette ques­tion) que la pro­por­tion d’extra-Européens aug­men­tait mas­sive­ment dans de très nom­breuses com­munes françaises.
Cette étude, d’abord sor­tie par Fdes­ouche puis l’Observatoire de l’immigration, était donc dif­fusée par Causeur puis reprise par CNews, ce qui assur­ait une grande pub­lic­ité au con­stat de Grand Remplacement.
Pour cri­ti­quer les con­clu­sions de Causeur, CNews et, avant eux, Fdes­ouche et l’Observatoire de l’immigration, voici les argu­ments de Lise Vogel et des équipes de France Info.

On assiste là à une gigan­tesque manip­u­la­tion. Pour nier l’augmentation de la pro­por­tion d’extra-Européens en France mesurée dans cette étude, Lise Vogel a en effet choisi de met­tre en exer­gue deux con­tre-exem­ples… qui sont qua­si­ment les seuls !
La preuve avec ce graphique du compte Twit­ter Décodage Zem­mour qui a par­faite­ment démon­tré le bobard dans un fil magistral :

Voir la démon­stra­tion com­plète sur le site des Bobards d’Or.

Pour nier con­tre toute évi­dence le Grand Rem­place­ment, Lise Vogel a décidé de recourir à un « Grand Bobarde­ment ». Un bobard aus­si énorme que dés­espéré qui vaut donc à son auteur de rem­porter le grand prix de cette céré­monie 2022 des Bobards d’Or !

Nos vives félic­i­ta­tions ! Comme le dis­ait Win­ston Churchill « Je ne fais con­fi­ance qu’aux sta­tis­tiques que j’ai fab­riquées moi-même ».

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés