Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
BFM Business révèle les salaires des patrons de l’audiovisuel public

29 septembre 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | BFM Business révèle les salaires des patrons de l’audiovisuel public

BFM Business révèle les salaires des patrons de l’audiovisuel public

Document à l’appui, BFM Business vient de publier les salaires des grands patrons de l’audiovisuel public.

Et le mieux payé est… Rémy Pflim­lin, PDG de France Télévi­sions, qui peut touch­er jusqu’à 400 000 euros par an, bonus com­pris. C’est un tiers de plus que son prédécesseur, Patrick de Car­o­lis, qui était à 300 000 euros.

« Mais cette hausse a une expli­ca­tion: Rémy Pflim­lin venait du privé, en l’oc­cur­rence la mes­sagerie de presse Presstal­is, et a dû faire un sac­ri­fice en venant dans le ser­vice pub­lic », écrit BFM Busi­ness.

Der­rière lui, la patronne de France Médias Monde, Marie-Chris­tine Saragosse, touche jusqu’à 260 000 euros par an, au coude à coude avec celle d’Arte France, Véronique Cay­la, qui est à 259 113 euros annuels.

Bien que dirigeant d’une plus grosse société que les deux précé­dentes, le patron de Radio France est le moins bien payé du secteur audio­vi­suel pub­lic. Jean-Luc Hees touchait jusqu’à 217 638 euros par an, et Math­ieu Gal­let gagne légère­ment plus aujour­d’hui avec 222 000 euros.

Des salaires con­fort­a­bles, bien que large­ment en dessous de ceux que l’on ren­con­tre dans le privé. Par exem­ple, les patrons de TF1, M6 ou Canal+ touchent entre 1,5 et 2 mil­lions d’eu­ros par an.

Pour s’adapter, le pub­lic a décidé de vers­er égale­ment des bonus indexés sur les per­for­mances à ses dirigeants. Mais là encore, s’ils peu­vent aller de 14 à 24% du salaire fixe annuel, cela reste tou­jours bien en dessous du secteur privé où les salaires peu­vent être mul­ti­pliés par 1 à 1,5.

Con­tac­té par BFM Busi­ness, France Télévi­sions s’est jus­ti­fié en pré­cisant que, « par rap­port à l’équipe précé­dente, la moyenne des salaires des 10 plus hauts dirigeants est inférieur de plus de 10 % en euros con­stants. Et en 2012 lors du lance­ment du plan d’é­conomies, le PDG Rémy Pflim­lin a décidé de baiss­er de 25% sa part vari­able, ain­si que celle de son con­seil de prési­dence (ses qua­tre directeurs généraux). »

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision