Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Audiences 2019 des chaînes d’info en continu : BFMTV recule, Zemmour offre de belles performances à CNews
Audiences 2019 des chaînes d’info en continu : BFMTV recule, Zemmour offre de belles performances à CNews

11 janvier 2020

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Audiences 2019 des chaînes d’info en continu : BFMTV recule, Zemmour offre de belles performances à CNews

Audiences 2019 des chaînes d’info en continu : BFMTV recule, Zemmour offre de belles performances à CNews

Audiences 2019 des chaînes d’info en continu : BFMTV recule, Zemmour offre de belles performances à CNews

La société Médiamétrie vient de communiquer les audiences des chaînes télévisuelles pour l’année 2019. Du côté des principales chaînes d’information en continu (BFMTV, CNews, LCI et France Info), on observe l’effritement de la domination du leader BFM TV et de belles performances offertes par Zemmour à CNews.

BFMTV recule, les autres progressent

La part d’audience annuelle de BFM TV (pro­priété d’Altice, anci­en­nement SFR) était de 2.6% en 2018 et elle a chuté à 2.3% en 2019. C’est la seule chaîne à avoir vu ses audi­ences annuelles baiss­er, con­séquence prob­a­ble des con­flits relat­ifs à sa dif­fu­sion avec Orange et Free.

LCI, capa­ble de sur­pren­dre de plus en plus en ne se gênant pas pour dif­fuser l’intégralité du dis­cours de Zem­mour à la Con­ven­tion de la droite ou bat­tre BFMTV en terme d’audiences pour la con­férence de presse de Car­los Ghosn, enreg­istre la plus forte pro­gres­sion. Son audi­ence passe de 0.7% en 2018 à 1% en 2019.

De leurs côtés, CNews du groupe Canal+ pro­gresse aus­si, de 0.7% à 0.8%, et France Info garde sa place de dernière en pas­sant de 0,4% à 0,5%. Les pro­grès de CNews grâce aux audi­ences de Zem­mour ne ressor­tent pas encore totale­ment des audi­ences annuelles, ce dernier n’étant arrivé que mi-octo­bre 2019. On peut tout de même con­stater qu’en com­para­nt les audi­ences de décem­bre 2018 et 2019, toutes les chaînes d’info y per­dent mais CNews subit la baisse la moins forte à ‑25% quand LCI va jusqu’à ‑33%. Une autre con­séquence de l’effet Zemmour ?

De belles performances de fin d’année pour CNews grâce à Zemmour

Comme évo­qué fin novem­bre, les audi­ences ont déjà démon­tré une très grosse aug­men­ta­tion sur le créneau 19h — 20h en semaine (celui de l’émission Face à l’info) sur CNews.

Un record d’audiences a même été sig­nalé pen­dant l’émission du 12 décem­bre, per­me­t­tant à la chaîne de bat­tre ses trois con­cur­rentes. Quelques jours plus tard, l’émission s’interrompait pour plus de deux semaines de vacances, du 19 décem­bre au 6 jan­vi­er. L’émission vient donc de repren­dre pour sa nou­velle sai­son et peut être propulser CNews vers de nou­veaux records.

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

Derniers portraits ajoutés

Cyril Hanouna

PORTRAIT — Incar­na­tion de la « télé-poubelle », Cyril Hanouna truste les suc­cès et les places dans le Paysage Audio­vi­suel Français (PAF) en tant que pro­duc­teur, ani­ma­teur sur D8 avec « Touche pas à mon poste » et de radio à Europe 1 ou acteur de cinéma.

Christian Terras

PORTRAIT — C’est un homme qui appa­rait régulière­ment dans les médias quand il s’agit de faire le procès de l’Église catholique. Présen­té comme « théolo­gien », ou comme un « grand spé­cial­iste du catholi­cisme », il est con­sid­éré comme un inter­locu­teur val­able et objectif.

Mélissa Theuriau

PORTRAIT. Incar­na­tion vivante de la mix­ité heureuse et bour­geoise, cette grande prêtresse de la tolérance offi­cie depuis l’île-Saint-Louis, loin des car­cass­es de voitures brûlées et des vapeurs de haschich.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).

Luc Bronner

Né le 14 mai 1974 à Gap, fils de médecins général­istes, il gagne une pre­mière recon­nais­sance en dres­sant  un por­trait infor­mé et sans con­ces­sions des ban­lieues français­es, à une époque où peu de jour­nal­istes s’y risquaient.