Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Discours de Zemmour sur LCI pour la Convention de la droite : les censeurs lancent l’offensive

2 octobre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Discours de Zemmour sur LCI pour la Convention de la droite : les censeurs lancent l’offensive

Discours de Zemmour sur LCI pour la Convention de la droite : les censeurs lancent l’offensive

Lors de la “Convention de la droite” du samedi 28 septembre 2019, Eric Zemmour (son portrait) a tenu un long discours introductif, à charge contre l’idéologie dominante, et diffusé en direct sur LCI, ce qui a évidemment déplu à certains censeurs, amateurs ou professionnels.

Appel au secours du CSA, surveiller et punir

En France, quand on n’est pas d’accord avec un dis­cours poli­tique, on ne s’échine plus à le con­tredire, on fait appel au CSA pour deman­der de le cen­sur­er. Dans ce con­texte, 400 appren­tis déla­teurs ont effec­tué des sig­nale­ments auprès du CSA pour dénon­cer un dis­cours “xéno­phobe et islam­o­phobe” de Zem­mour. Dénon­cer, c’est pour cer­tains une pas­sion et pour d’autres un méti­er.

SOS Racisme (un vrai spé­cial­iste) a d’ailleurs con­fir­mé son inten­tion de saisir la jus­tice et de dépos­er une plainte au motif d’une “légiti­ma­tion du pas­sage à la vio­lence” (sic) par le chroniqueur, avec sa phrase “Les jeunes Français vont-ils accepter de vivre en minorité sur la terre de leurs ancêtres ou bien se bat­tre pour leur libéra­tion ?”. François Hol­lande a fait part de son inquié­tude devant la « banal­i­sa­tion de l’extrême ».

Union des journalistes contre Zemmour

Après l’union des médias con­tre la “Con­ven­tion de la droite”, c’est l’union d’une par­tie des jour­nal­istes con­tre Eric Zem­mour.

La Société de jour­nal­istes de LCI s’est “désol­i­darisée” de cette dif­fu­sion et en a rajouté une couche en rap­pelant la “con­damna­tion défini­tive pour provo­ca­tion à la haine raciale le 17 sep­tem­bre dernier” du polémiste. LCI a par la suite fait son mea cul­pa en déclarant que “la dif­fu­sion du dis­cours dans l’état n’était pas le for­mat appro­prié pour notre chaîne”. Pas­cale de La Tour du Pin, présen­ta­trice de la mati­nale pour la chaîne, a renchéri dans Cul­tures médias sur Europe 1, insis­tant sur l’absence de con­tra­dicteur. Quant à la Société des jour­nal­istes du Figaro, elle a tout bon­nement appelé à son licen­ciement, cer­tains jour­nal­istes de ce grand média dit de “droite” peu­vent être taquins.

La presse général­iste ne s’est pas non plus privée de ses com­men­taires hos­tiles, Le Parisien par­le de “dis­cours anti-islam”, un jour­nal­iste anonyme de LCI dénonce au Monde la dimen­sion “incroy­able­ment hard­core” du dis­cours, France Info pointe un “dis­cours islam­o­phobe”, la palme d’or revient à Edwy Plenel nous par­lant de “dis­cours fas­ciste” et de “retour de l’ombre” dans Médi­a­part. Vous trou­verez le por­trait d’Edwy Plenel ici et son por­trait vidéo là.

Les ama­teurs peu­vent aus­si voir un face à face Zemmour/Plenel datant de 2013, à une époque où ce dernier accep­tait encore le débat.

Comme dirait le directeur de TV Lib­ertés Mar­tial Bild, c’est à en croire que la “déla­tion reste une pas­sion bien française”. Cer­tains jour­nal­istes ont donc rai­son, c’est bien “le retour des heures les plus som­bres”, mais dans un tout autre con­texte, où les GAFAM et cer­taines rédac­tions rivalisent dans la cen­sure de tout dis­cours déviant. Élis­a­beth Lévy dans Causeur par­le de « petits flics des asso­ci­a­tions, déla­teurs numériques et autres vig­i­lants médi­a­tiques », dans une pro­fes­sion qui devrait revendi­quer haut et fort le respect de la lib­erté d’expression. Cherchez l’erreur.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.