Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Après le monde médiatique, certaines marques et quelques politiques veulent censurer Zemmour

30 décembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Après le monde médiatique, certaines marques et quelques politiques veulent censurer Zemmour

Après le monde médiatique, certaines marques et quelques politiques veulent censurer Zemmour

Pre­mière dif­fu­sion le 24/10/2019

Après les attaques des sociétés de journalistes de RTL et du Figaro, les débats autour de sa participation sur LCI, CNews et Paris Première comme nous le relations au début du mois d’octobre, ce sont désormais les entreprises et les politiques qui tentent de faire taire Eric Zemmour. La saga des attaques médiatiques ne semble pas terminée comme en témoigne la réclamation faite par les élus du personnel de CNews à la direction “de cesser sa collaboration avec Eric Zemmour” le 21 octobre 2019. La direction a répondu que “Canal reste le groupe de toutes les opinions”.

Quand le grand capital se soumet aux injonctions politiquement correctes de “Sleeping giants”

Depuis la cam­pagne de lob­by­ing de Sleep­ing giants, spé­cial­isé dans le soft total­i­tarisme à coups de tweets, lancée au début du mois d’octobre pour deman­der aux annon­ceurs de ne plus dif­fuser leurs pub­lic­ités sur les chaînes dif­fu­sant Zem­mour, une ving­taine de mar­ques se sont pliées aux injonc­tions du poli­tique­ment cor­rect.

Nutel­la a été la pre­mière à agir, suiv­ie par plusieurs acteurs du monde de la ban­cas­sur­ance, la MAIF (on sait désor­mais pourquoi ils se revendiquent “assureur mil­i­tant”), Groupa­ma, Mon­a­banq et la MAAF. En résumé, la mal­bouffe et le grand cap­i­tal de la ban­cas­sur­ance.

Par la suite, PSA, Maître Coq, Lip­ton, Aramisauto, Autos­phere, Atlantic, Blablacar, Direct Assur­ance, Lebon­coin, Société générale, Sko­da, Solo­cal, l’Institut Pas­teur, Volk­swa­gen et Novo­tel ont aus­si fait des courbettes. On pen­sait les grandes sociétés un peu plus solides psy­chologique­ment. Au moins, si vous tenez à la lib­erté d’expression, vous savez vous aus­si qui boy­cotter.

De son côté, CNews a coupé court à ce petit jeu en sem­blant ne plus dif­fuser aucune pub­lic­ité avant, pen­dant ou après l’émission Face à l’info de Zem­mour comme l’a con­staté Check­News de Libéra­tion.

Des politiciens aussi, peu adeptes de la liberté d’expression

Côté poli­tique, trois députés, Car­o­line Jan­vi­er (LREM, Loiret), Fiona Lazaar (LREM, Val d’Oise) et Guil­laume Chiche (PS puis LREM, Deux Sèvres) ont annon­cé ne plus se ren­dre sur CNews. Cédric Vil­lani a regret­té d’être venu sur la chaîne au lende­main de pro­pos “homo­phobes” de Zem­mour. Cepen­dant, il ne compte pas “boy­cotter durable­ment la chaîne”, rien d’étonnant à cinq mois des élec­tions munic­i­pales à Paris où il est can­di­dat. Une quin­zaine de mil­i­tants d’extrême gauche ont pour leur part pub­lié une tri­bune sur Medi­a­part inti­t­ulée “Nous n’irons plus sur CNews !”.

Côté per­son­nal­ités médi­a­tiques, Jacques Attali, Valérie Tri­er­weil­er et Mar­wan Muham­mad, ancien directeur du CCIF, ont annon­cé par­ticiper au boy­cott. Nul regret n’a été enreg­istré à ce jour devant cette cru­elle absence.

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

Pascale Clark

PORTRAIT — Pas­cale Clark est jour­nal­iste sur France Inter où elle se fait par­ti­c­ulière­ment remar­quer pour sa morgue, son mépris et son par­ti pris face aux per­son­nal­ités poli­tiques de droite.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision