Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Twitter censure un groupe de soutien à Julian Assange
Publié le 

5 septembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Twitter censure un groupe de soutien à Julian Assange

Twitter censure un groupe de soutien à Julian Assange

Julian Assange a été arrêté le 11 avril 2019 à Londres, il est alors condamné à cinquante semaines de prison par la justice anglaise pour avoir violé les termes de sa liberté conditionnelle. Il risque l’extradition aux États-Unis qui ont juré de le punir sévèrement pour « trahison ». Dans une politique de censure qui s’étend rapidement, Twitter a supprimé un des principaux comptes des soutiens d’Assange.

Voir aussi : Julian Assange, portrait

@Unity4J

Le groupe anglo­phone Unity4J que l’on peut traduire par « Unité pour Julian » a été créé entre autres par Chris­tine Assange, la mère de Julian, Lee Camp de Redact­ed Tonight et Eliz­a­beth Lea Vos, la fon­da­trice de l’association. Ils organ­isent régulière­ment des man­i­fes­ta­tions à Lon­dres pour la libéra­tion d’Assange, ont lancé une péti­tion pour lui attribuer le prix Nobel de la paix, deman­dent de meilleures con­di­tions de déten­tion en atten­dant sa libéra­tion etc.

Twitter, police de la pensée, supprime puis rétablit le compte

Le 13 juil­let 2019, Twit­ter sup­prime le compte du groupe sans aver­tisse­ment ni expli­ca­tions. Le respon­s­able pense à un prob­lème tech­nique et tente de rétablir une con­nex­ion, puis écrit à Twit­ter qui dans un pre­mier temps ne répond pas. De nom­breuses voix se sont élevées con­tre cette sup­pres­sion dont celle du fon­da­teur du groupe Pink Floyd Roger Waters qui a souligné le rôle de « police de la pen­sée » de Twit­ter faisant allu­sion à 1984 de George Orwell.

Après cinq jours de protes­ta­tions et de nom­breuses attaques con­tre Jack Dorsey, le prési­dent de Twit­ter, le compte est rétabli.

Leçons à tirer

La lib­erté d’expression sur les réseaux soci­aux va vers sa fin rapi­de. Cet été Face­book a sup­primé tous les liens vers un arti­cle de l’Ojim sur Alain Duhamel puis l’a rétabli sans expli­ca­tions plus tard. Vous trou­verez l’article ici et l’histoire là. Qu’en penser ? Pri­mo les réseaux soci­aux – à la fois sous la pres­sion des autorités et par leur pro­pre con­formisme – jouent déjà et vont jouer de plus en plus le rôle de police de la pen­sée. Secun­do ils n’aiment pas être traités de censeurs. Il faut donc dénon­cer leur hypocrisie face à leur pro­pre respon­s­abil­ité morale et poli­tique et ne pas hésiter à met­tre en cause leur activ­ité cas­tra­trice. Nous aurons l’occasion de revenir sur le sujet.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision