Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | not_global | Soros : « l’homme le plus dangereux d’Amérique »
Soros : « l’homme le plus dangereux d’Amérique »

22 novembre 2017

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | not_global | Soros : « l’homme le plus dangereux d’Amérique »

Soros : « l’homme le plus dangereux d’Amérique »

Soros : « l’homme le plus dangereux d’Amérique »

L’Observatoire du journalisme vous informe régulièrement sur les actions directes ou indirectes du milliardaire américain George Soros. La personnalité controversée de ce dernier entraine parfois d’étranges conflits familiaux comme nous l’apprend le site conservateur américain Breitbart.

À gauche (les améri­cains diraient lib­er­al) nous trou­vons Michael Beschloss le fils, diplômé d’Harvard et occu­pant un poste de direc­tion à la chaine NBC elle-même mem­bre du groupe MSNBC. Il est mar­ié à une irani­enne Afsaneh Mashayekhi, prési­dente d’un fonds d’investissement de Wash­ing­ton et liée aux Démoc­rates améri­cains. Elle est aus­si proche de MMFA (Media Mat­ters for Amer­i­ca) un groupe de pres­sion financé par George Soros qui lui a don­né un mil­lion de dol­lars dès 2010 pour atta­quer de manière spé­ci­fique la chaine con­ser­va­trice Fox News qui « incite à la vio­lence ». On retrou­ve ici le mantra act­if des deux côtés de l’Atlantique sur les « dis­cours de haine ».

À droite (les améri­cains diraient con­ser­v­a­tive) se trou­ve le père de Michael, Mor­ris Beschloss. Juif alle­mand émi­gré en Amérique en 1939 à l’âge de 9 ans, Mor­ris édite son pro­pre blog con­ser­va­teur et dis­pose d’une tri­bune régulière hébergée auprès du jour­nal Desert Sun. Et à l’évidence, s’il admire sa car­rière, il ne partage pas les vues poli­tiques de son fils unique et de sa belle-fille. Inter­rogé par Bre­it­bart sur les vues pro­gres­sistes de NBC, il ne mâche pas ses mots : « Une fois que vous êtes au lit avec le dia­ble, vous com­mencez à par­ler son lan­gage (de merde – bull­shit — ajoute t’il) ». Il pour­suit en décrivant MSNBC comme « rien de plus que l’aile médi­a­tique de la pro­pa­gande de Barack Oba­ma ». Et ajoute que MMFA « n’a pour but que la destruc­tion de toute organ­i­sa­tion qui aurait des vues dif­férentes des leurs ». Un air de musique qui se joue aus­si bien Europe qu’aux États-Unis. Mor­ris Beschloss qui défend la poli­tique d’Israël voit en Soros (forte­ment cri­tique de cette poli­tique) comme « l’homme le plus dan­gereux d’Amérique ». Un homme dont l’influence en Europe n’est plus à démon­tr­er.

Voir aussi  EU DisinfoLab/Saper Vedere, agences de désinformation américaines ?

Crédit pho­to : World Eco­nom­ic Forum via Flickr (cc)

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.

Emmanuel Kessler

PORTRAIT — Né en 1963 à Paris, d’un père directeur de recherche au CNRS et d’une mère qui enseignait le judaïsme, Emmanuel Kessler a eu une for­ma­tion philosophique, avant de com­mencer à tra­vailler en 1986 pour la Gazette des Communes.

Patrick de Carolis

PORTRAIT — Dis­cret, fier de ses racines provençales, n’ayant jamais caché sa foi chré­ti­enne et réputé proche de la Droite (ten­dance chi­raqui­enne) mais au cen­tre des réseaux de pou­voir (Le Siè­cle), accusé de pla­giat et pro­mo­teur de la diver­sité à France Télévi­sions, Patrick de Car­o­lis est un OVNI médiatique.