Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Soros : 18 milliards de dollars de plus pour Open Society

26 octobre 2017

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | not_global | Soros : 18 milliards de dollars de plus pour Open Society

Soros : 18 milliards de dollars de plus pour Open Society

Les lecteurs de l’Observatoire du journalisme connaissent déjà les très nombreuses activités de George Soros qui multiplie ses investissements pour influencer les médias en particulier dans les pays de l’Europe de l’est. Encore récemment, Soros investissait dans les médias en Pologne via divers montages financiers. Ces activités toujours en faveur de la réduction du pouvoir des États, d’une immigration de masse et de l’ouverture des frontières suscitent nombre de réactions hostiles.

Le prin­ci­pal out­il de la pro­pa­gande Soros (sous cou­vert human­i­taire) est sa fon­da­tion Open Soci­ety aus­si très active dans le développe­ment du mou­ve­ment anti-Trump aux États-Unis. Ses investisse­ments dans les médias libéraux-lib­er­taires améri­cains sont con­stants, que ce soit directe­ment dans des sites ou des jour­naux de cette mou­vance ou indi­recte­ment via les écoles de jour­nal­isme.

Le quo­ti­di­en anglais The Guardian nous informe que Open Soci­ety va recevoir 18 mil­liards de dol­lars sup­plé­men­taires sor­tant des poches du spécu­la­teur améri­cain. Cette dona­tion fera d’Open Soci­ety la troisième fon­da­tion au monde sur le plan financier der­rière celles du cou­ple Gates et du Trust Well­come (indus­trie phar­ma­ceu­tique). De quoi pour­suiv­re ses emplettes en ex-Yougoslavie et d’acheter de l’influence… des deux côtés de l’Atlantique.

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.