Accueil | Actualités | Médias | Sophia Aram, l’échec de trop pour Philippe Vilamitjana

Sophia Aram, l’échec de trop pour Philippe Vilamitjana

Philippe Vilamitjana, le directeur des programmes de France 2, a été débarqué de son poste ce week-end.

L’échec cuisant de l’émission de Sophia Aram, « Jusqu’ici tout va bien », est la cause principale de ce limogeage. Mercredi dernier, elle a enregistré la pire audience depuis son lancement (2,6% de part d'audience). « C’est un échec personnel pour Philippe Vilamitjana, qui avait fait de la reconquête de l’access-prime-time son chantier principal pour la rentrée 2013 », écrit Libération. Au-delà du bide qu’a fait Sophia Aram sur le petit écran, entrainant le JT de 20h dans sa chute, les émissions « Dans la peau d’un chef » et « Un air de famille » ont également fait défaut.

Ce n’est pas la première fois que les choix de Philippe Vilamitjana causent du tort à France 2. En 2012, l’émission « Vous trouvez ça normal ? » présentée par Bruce Toussaint avait été supprimé après trois mois de retransmission. « Roumanoff et les garçons » est également à déplorer pour le directeur des programmes de France 2. « Et c’est à lui toujours que revient la suppression des « Mots de minuit », en juin dernier - suppression injustifiée, au vu des économies de bout de chandelle réalisées, et une émission non remplacée, contrairement à Taratata, elle aussi stoppée par le directeur des programmes de la Deux », ajoute Libération.

En outre, France Télévisions « a décidé de confier à Thierry Thuillier la Direction de l'antenne et des programmes de France 2 pour une mission dont la priorité sera la redéfinition des programmes des après-midi de France 2 et, plus généralement, la réaffirmation du statut généraliste de référence de la première chaîne du service public. », écrit le groupe public dans un communiqué.

Voir aussi : Sophia Aram, la reine
de la polémique bien-pensante (portrait)

Crédit photo : capture d’écran vidéo France Inter via Youtube

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This