Accueil | Actualités | Médias | Sophia Aram, l’échec de trop pour Philippe Vilamitjana

Sophia Aram, l’échec de trop pour Philippe Vilamitjana

Philippe Vilamitjana, le directeur des programmes de France 2, a été débarqué de son poste ce week-end.

L’échec cuisant de l’émission de Sophia Aram, « Jusqu’ici tout va bien », est la cause principale de ce limogeage. Mercredi dernier, elle a enregistré la pire audience depuis son lancement (2,6% de part d'audience). « C’est un échec personnel pour Philippe Vilamitjana, qui avait fait de la reconquête de l’access-prime-time son chantier principal pour la rentrée 2013 », écrit Libération. Au-delà du bide qu’a fait Sophia Aram sur le petit écran, entrainant le JT de 20h dans sa chute, les émissions « Dans la peau d’un chef » et « Un air de famille » ont également fait défaut.

Ce n’est pas la première fois que les choix de Philippe Vilamitjana causent du tort à France 2. En 2012, l’émission « Vous trouvez ça normal ? » présentée par Bruce Toussaint avait été supprimé après trois mois de retransmission. « Roumanoff et les garçons » est également à déplorer pour le directeur des programmes de France 2. « Et c’est à lui toujours que revient la suppression des « Mots de minuit », en juin dernier - suppression injustifiée, au vu des économies de bout de chandelle réalisées, et une émission non remplacée, contrairement à Taratata, elle aussi stoppée par le directeur des programmes de la Deux », ajoute Libération.

En outre, France Télévisions « a décidé de confier à Thierry Thuillier la Direction de l'antenne et des programmes de France 2 pour une mission dont la priorité sera la redéfinition des programmes des après-midi de France 2 et, plus généralement, la réaffirmation du statut généraliste de référence de la première chaîne du service public. », écrit le groupe public dans un communiqué.

Voir aussi : Sophia Aram, la reine
de la polémique bien-pensante (portrait)

Crédit photo : capture d’écran vidéo France Inter via Youtube

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This