Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Salaires dans le groupe Lagardère, du très lourd

22 mai 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Salaires dans le groupe Lagardère, du très lourd

Salaires dans le groupe Lagardère, du très lourd

La dernière assemblée générale du groupe a été pour son PDG un succès, mais qui s’apparente à une victoire à la Pyrrhus. Si les prétentions du groupe américain Amber ont été défaites, l’irruption au capital de Marc Ladreit de Lacharrière et surtout de Vincent Bolloré, maintenant proche de 14% des parts, est lourde de changements significatifs pour l’avenir. De quoi inquiéter une garde rapprochée aux émoluments mirifiques comme le rapporte le magazine Capital du 4 mai 2020.

Plus les actifs diminuent, plus les salaires augmentent

Sous le règne d’Arnaud Lagardère, entre 2003 et 2019, en arrondis­sant, le chiffre d’affaires a été divisé par 2, la valeur en bourse par 2,6, les effec­tifs réduits d’un petit 30%, mais son salaire fixe a aug­men­té de 24%. Voir notre info­gra­phie sur le groupe.

Le cab­i­net de con­seil Prox­in­vest a appelé à vot­er con­tre les émol­u­ments jugés exces­sifs des cadres du groupe, il a été débouté de sa demande. Le gérant (Arnaud lui-même) touche un salaire brut de 1,1M€ plus un bonus max­i­mum de 1,7M€, une rémunéra­tion « digne du CAC 40 ». Plus des div­i­den­des etc.

Les cadres supérieurs choyés, trop choyés ?

Prenons le secré­taire général du groupe, Pierre Leroy, son salaire est mul­ti­plié par 2,2 en qua­torze ans, pas­sant à 1,4M€ en 2019, alors que le groupe rétréc­it comme une peau de cha­grin. Encore faut-il ajouter un bonus autour de 700K€. Le DRH Thier­ry Funck-Brentano nav­igue dans les mêmes eaux, 1,2M de salaire brut et un bonus de 700K€.

Curieuse­ment, il n’est pas pos­si­ble pour 2019 de déter­min­er exacte­ment les salaires et les bonus du directeur financier Gérard Adsuar et du porte-parole Ramzi Khi­roun, car leurs salaires et bonus sont présen­tés de manière cumulée, au nom du « respect de la vie privée ». Le cumul donne un salaire fixe total de 1,8M€ et un bonus (2019) de 1M€, coupons la poire en deux, cela fait 1,4M€ cha­cun. Il sem­ble que les bonus soient accordés de manière sys­té­ma­tique, quels que soient les résul­tats du groupe.

Primes exceptionnelles et avantages divers

Il y a les bonus mais aus­si des « primes excep­tion­nelles » ron­delettes. En 2014, Leroy, Funck-Bre­tano et Khi­roun empochent 1,1M€ cha­cun. Ce dernier en 2018 et avec Adsuard touche 1,2M€ sans qu’il soit pos­si­ble de dire qui a touché quoi. Rajou­tons les « retraites cha­peaux », sur-coti­sa­tions patronales qui per­me­t­tent d’augmenter les retraites des heureux béné­fi­ci­aires. Le coût en a été estimé à 45M€ en 2010. Pas­sons sous silence les attri­bu­tions gra­tu­ites d’actions pour ne pas com­pli­quer les choses.

Le groupe est aus­si généreux avec ceux qui le quit­tent. Les indem­nités de départ sont copieuses. Le respon­s­able des mag­a­zines est par­ti avec 3M€ plus 3,6M€ sup­plé­men­taires après procès. Un directeur financier part en 2016 avec 3,7M€. Mieux, son suc­cesseur, qui ne reste que moins de 3 mois, part avec 600K€.

Mais le groupe demande par­fois des sac­ri­fices, mais si ! Les cinq prin­ci­paux dirigeants ont accep­té de baiss­er leur salaire fixe de 20% jusqu’à l’été 2020 et peut-être au-delà si le coro­n­avirus fait encore par­ler de lui. Même si leurs rémunéra­tions antérieures leur per­me­t­tent de voir venir, on ne peut que saluer un tel sens du devoir. Cha­peau ! et même (retraite) cha­peau !

NB : Mon­sieur Ramzi Khi­roun, porte-parole du groupe Lagardère, a porté plainte con­tre Claude Chol­let, directeur de la pub­li­ca­tion de l’Ojim pour « injures publiques ». Cette plainte n’influence en rien les arti­cles que nous con­sacrons au groupe Lagardère, pro­prié­taire de médias (Paris Match, JDD, Europe 1). Voir notre arti­cle sur la plainte de M. Ramzi Khi­roun.

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Abel Mestre

PORTRAIT — Faut-il class­er Abel Mestre dans la caté­gorie jour­nal­iste ? Abel Mestre con­stitue à lui seul un fourre-tout de l’extrême extrême-gauche, allant du stal­in­isme à l’anarchisme en pas­sant par le trot­skisme expéri­men­tal et l’action de rue.

Sophia Aram

PORTRAIT — Issue d’une famille d’o­rig­ine maro­caine, Sophia Aram est née à Ris-Orangis (Essonne) le 29 juin 1973. Sophia Aram s’ini­tie à l’art de l’im­pro­vi­sa­tion dans les étab­lisse­ments sco­laires de Trappes puis au sein de la com­pag­nie « Déclic Théâtre », où elle côtoie Jamel Deb­bouze.

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision