Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Ramzi Khiroun (Lagardère) contre Claude Chollet (Ojim), suite

27 juillet 2020

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Ramzi Khiroun (Lagardère) contre Claude Chollet (Ojim), suite

Ramzi Khiroun (Lagardère) contre Claude Chollet (Ojim), suite

Dernière mise à jour 10/03/2020

Nous vous informions en novembre 2019 de la demande de mise en examen de Claude Chollet directeur de la publication de l’Ojim par Ramzi Khiroun pour « injures publiques », suite à un article du mois de mai 2018 sur le groupe Lagardère où son nom était mentionné sur deux lignes. Notre avocat nous a informé du suivi de l’affaire début 2020.

Chef d’injure publique envers un particulier

Le sub­sti­tut du Pro­cureur de la République a retenu le chef d’injure publique envers un par­ti­c­uli­er (et non de diffama­tion). Délit prévu et réprimé par les arti­cles 33 alinéa 1, 29 alinéa 2 et 33 alinéa 2 de la loi du 29 juil­let 1881. Un des libel­lés incrim­inés com­porte par ailleurs une erreur : nous n’avons jamais par­lé « d’exécuteur des bass­es manœu­vres de DSK » mais « d’exécuteur des bass­es œuvres de DSK » ce qui n’est pas tout à fait la même chose.

Ramzi Khiroun devient Lagardère

Le con­seil de Mon­sieur Khi­roun, Maître Marie Bur­gubu­ru, lors de ses pre­miers échanges épis­to­laires avec le juge d’instruction, por­tait dans l’objet de ses cour­ri­ers la référence RAMZI KHIROUN c/OJIM. Le dernier cour­ri­er change brusque­ment de référence et devient LAGARDERE c/OJIM. Il sem­ble donc que ce soit le groupe Lagardère (dont Mon­sieur Khi­roun est le porte-parole) qui pilote la procé­dure. Nous remer­cions les nom­breux lecteurs de leur sou­tien, ils peu­vent tou­jours nous aider à défendre la lib­erté d’expression et d’opinion par leurs mes­sages et leurs dons.

Claude Chol­let
Directeur de la pub­li­ca­tion de l’Observatoire du jour­nal­isme OJIM.

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).