Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Ramzi Khiroun (Lagardère) contre Claude Chollet (Ojim), suite
Ramzi Khiroun (Lagardère) contre Claude Chollet (Ojim), suite

27 juillet 2020

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Ramzi Khiroun (Lagardère) contre Claude Chollet (Ojim), suite

Ramzi Khiroun (Lagardère) contre Claude Chollet (Ojim), suite

Ramzi Khiroun (Lagardère) contre Claude Chollet (Ojim), suite

Dernière mise à jour 10/03/2020

Nous vous informions en novembre 2019 de la demande de mise en examen de Claude Chollet directeur de la publication de l’Ojim par Ramzi Khiroun pour « injures publiques », suite à un article du mois de mai 2018 sur le groupe Lagardère où son nom était mentionné sur deux lignes. Notre avocat nous a informé du suivi de l’affaire début 2020.

Chef d’injure publique envers un particulier

Le sub­sti­tut du Pro­cureur de la République a retenu le chef d’injure publique envers un par­ti­c­uli­er (et non de diffama­tion). Délit prévu et réprimé par les arti­cles 33 alinéa 1, 29 alinéa 2 et 33 alinéa 2 de la loi du 29 juil­let 1881. Un des libel­lés incrim­inés com­porte par ailleurs une erreur : nous n’avons jamais par­lé « d’exécuteur des bass­es manœu­vres de DSK » mais « d’exécuteur des bass­es œuvres de DSK » ce qui n’est pas tout à fait la même chose.

Ramzi Khiroun devient Lagardère

Le con­seil de Mon­sieur Khi­roun, Maître Marie Bur­gubu­ru, lors de ses pre­miers échanges épis­to­laires avec le juge d’instruction, por­tait dans l’objet de ses cour­ri­ers la référence RAMZI KHIROUN c/OJIM. Le dernier cour­ri­er change brusque­ment de référence et devient LAGARDERE c/OJIM. Il sem­ble donc que ce soit le groupe Lagardère (dont Mon­sieur Khi­roun est le porte-parole) qui pilote la procé­dure. Nous remer­cions les nom­breux lecteurs de leur sou­tien, ils peu­vent tou­jours nous aider à défendre la lib­erté d’expression et d’opinion par leurs mes­sages et leurs dons.

Claude Chol­let
Directeur de la pub­li­ca­tion de l’Observatoire du jour­nal­isme OJIM.

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.