Accueil | Actualités | Médias | Quand Lagardère Active rétrécit, le dividende d’Arnaud Lagardère augmente
Pub­lié le 5 avril 2019 | Éti­quettes : ,

Quand Lagardère Active rétrécit, le dividende d’Arnaud Lagardère augmente

Le périmètre du groupe Lagardère dans les médias diminue inexorablement. Certains pourraient s’inquiéter pour le train de vie d’Arnaud Lagardère, voire sa survie économique. Qu’ils soient rassurés, ses dividendes divers et variés furent en hausse en 2018.

Un empire médias qui a rétréci au lavage

Notre infographie actualisée à février 2019 indique que seules quelques pépites demeurent dans la partie médias du groupe : Paris Match, le JDD, Virgin Radio, RFM, Mezzo, Europe 1. Encore le destin de la radio, mal en point, ne semble-t-il pas scellé. Partis Elle, Gulli, Première, Auto Moto, Points de vue, Mon docteur, Doctissimo et bien d’autres au fil de l’eau en un peu plus de 5 ans.

Mais des dividendes qui gonflent

Après lavage et essorage, Arnaud Lagardère s’en tire plutôt bien. D’après la Lettre A du 26 mars 2019, les chiffres 2018 sont les suivants

  • Salaire brut 2.78M€ (plus 13%) dont 1.6M de bonus
  • Dividende statutaire 1.94M€ (plus 8%)
  • Dividendes actionnaire 12M€ (nous ignorons la différence avec le précédent)
  • Revenus sur prestations aux groupes 1M€ (plafonnés)

Voyons, voyons et additionnons. En arrondissant un peu à la baisse, cela fait la modeste somme de 17.7M€. Ouf, Arnaud et sa famille mangeront à leur faim.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This