Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Occultation de l’origine des délinquants dans les médias : l’aveu de Quatremer
Publié le 

2 août 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Occultation de l’origine des délinquants dans les médias : l’aveu de Quatremer

Occultation de l’origine des délinquants dans les médias : l’aveu de Quatremer

[Pre­mière dif­fu­sion le 25 jan­vi­er 2016] Red­if­fu­sions esti­vales 2016

Les observateurs avertis de la presse et les lecteurs de l’Ojim le savaient déjà depuis un moment. Malgré tout, un aveu officiel de la part de l’un des tenants de la pensée correcte ne fait jamais de mal.

Ven­dre­di 15 jan­vi­er, l’émis­sion « 28 min­utes » sur Arte, reve­nait sur l’ac­tu­al­ité du moment. À cette occa­sion, l’émis­sion a abor­dé la déli­cate ques­tion du traite­ment médi­a­tique des agres­sions de mass­es à Cologne (voir le dossier de l’O­jim sur le sujet).

Plusieurs jours après les faits, les médias ont tu le lien, pour­tant évi­dent, entre ces agres­sions sex­uelles et les clan­des­tins qui étaient majori­taire­ment impliqués. « Un silence coupable ? », s’in­ter­roge-t-on sur le plateau d’Arte. Pour Jean Qua­tremer, jour­nal­iste à Libéra­tion et europhile con­va­in­cu, la presse française, dont lui-même, « cache en per­ma­nence l’o­rig­ine eth­nique » des étrangers.

« Je me rap­pelle d’un arti­cle, un truc absol­u­ment extra­or­di­naire sur une affaire de tour­nante en ban­lieue parisi­enne. Tous les noms avaient été changés, ce que l’on fait régulière­ment, parce qu’on ne sait pas encore les iden­tités. C’é­taient tous des Alain, des Frédéric, des Mar­cel, des Mau­rice, sauf qu’en réal­ité c’é­tait des Mohammed, des Ahmed, etc. », rap­porte-t-il.

Et celui-ci de soulign­er la ten­dance de « la presse bien-pen­sante », des « bobos parisiens », à mas­quer l’o­rig­ine des délin­quants lorsqu’ils sont étrangers.

« On cache, mais nous-mêmes [la presse française] en per­ma­nence, c’est un élé­ment [l’o­rig­ine eth­nique] qu’on ne donne pas », con­fesse-t-il le plus tran­quille­ment du monde.

Par peur de « dis­crim­in­er », mais aus­si pour pou­voir con­tin­uer à van­ter leur mod­èle de société ouverte , nos jour­nal­istes préfèrent ain­si occul­ter ou trafi­quer les faits et tout le monde, dans ce petit milieu, a l’air de s’en sat­is­faire. Tout le monde, à com­mencer par Qua­tremer, l’homme qui en mars 2015 voulait établir un « cor­don san­i­taire » médi­a­tique autour du FN, pre­mier par­ti de France. Les mêmes jour­nal­istes ne cessent par ailleurs de don­ner des leçons de jour­nal­isme au monde entier et de fustiger les manip­u­la­tions médi­a­tiques en Russie ou ailleurs…

Sur le plateau, l’écrivain et édi­teur Charles Dantzig n’a pas été ému par l’aveu de Qua­tremer. « On ne le donne pas pour éviter au pop­ulisme de se réveiller », a‑t-il com­men­té, sûr de son bon droit. Com­pren­dre : tout ce qui va à l’en­con­tre de la vision jour­nal­is­tique du monde est à mas­quer de peur que l’exposé de la sim­ple vérité ne « réveille » les électeurs.

Mais s’il y a risque qu’ils se réveil­lent„ n’est-ce pas qu’on les avait préal­able­ment endormis ?

Voir aussi

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision