Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Jean Quatremer veut établir un « cordon sanitaire » autour du premier parti de France…
Jean Quatremer veut établir un « cordon sanitaire » autour du premier parti de France…

11 mars 2015

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Jean Quatremer veut établir un « cordon sanitaire » autour du premier parti de France…

Jean Quatremer veut établir un « cordon sanitaire » autour du premier parti de France…

Jean Quatremer veut établir un « cordon sanitaire » autour du premier parti de France…

Bel exemple de déontologie journalistique (et de républicanisme) de la part de Jean Quatremer dans le « 28 minutes » d’Arte vendredi dernier.

Invité sur le plateau, Jean Qua­tremer, jour­nal­iste et cor­re­spon­dant à Brux­elles pour Libéra­tion, a affir­mé haut et fort que « le FN est un par­ti fas­ciste qui n’est pas répub­li­cain », et qu’il était prêt à « aller au procès » pour l’avoir dit.

Et ce dernier de s’é­ton­ner que les jour­naux « posent des ques­tions à Marine Le Pen sur un tas de sujets ». Alors qu’« à Libéra­tion, nous n’al­lons jamais inter­view­er de respon­s­ables du Front Nation­al parce qu’on con­sid­ère que ce sont des menteurs ». Un aveu des plus intéres­sants lorsqu’on sait que Libéra­tion n’hésite pas, par exem­ple, à inter­roger le gou­verne­ment, l’UMP et le PS où, bien-sûr, l’hon­nêteté fait loi…

Mais quelle solu­tion Jean Qua­tremer le répub­li­cain pro­pose-t-il pour ce qui est du traite­ment d’un par­ti poli­tique qui a recueil­li le vote d’un Français sur qua­tre aux dernières élec­tions ? « J’ai un exem­ple en tête, la Bel­gique, où pen­dant 25 ans il y a eu un cor­don san­i­taire autour du Vlaams Belang (Intérêt fla­mand, NDLR) », a‑t-il expliqué avant d’a­jouter : « On les a isolés, pas d’in­vi­ta­tions dans les médias et per­son­ne n’a fait alliance avec eux. »

Pour Qua­tremer, le rôle des médias devrait donc con­sis­ter à ne plus inviter aucun respon­s­able du Front Nation­al… Drôle de con­cep­tion et du jour­nal­isme et de la démocratie…

Voir aussi : Libération (infographie), Jean Quatremer : portrait ainsi que notre dossier : « 40 ans de Libé, des maos aux bobos »

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Cyril Hanouna

PORTRAIT — Incar­na­tion de la « télé-poubelle », Cyril Hanouna truste les suc­cès et les places dans le Paysage Audio­vi­suel Français (PAF) en tant que pro­duc­teur, ani­ma­teur sur D8 avec « Touche pas à mon poste » et de radio à Europe 1 ou acteur de cinéma.

Christian Terras

PORTRAIT — C’est un homme qui appa­rait régulière­ment dans les médias quand il s’agit de faire le procès de l’Église catholique. Présen­té comme « théolo­gien », ou comme un « grand spé­cial­iste du catholi­cisme », il est con­sid­éré comme un inter­locu­teur val­able et objectif.

Mélissa Theuriau

PORTRAIT. Incar­na­tion vivante de la mix­ité heureuse et bour­geoise, cette grande prêtresse de la tolérance offi­cie depuis l’île-Saint-Louis, loin des car­cass­es de voitures brûlées et des vapeurs de haschich.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).

Luc Bronner

Né le 14 mai 1974 à Gap, fils de médecins général­istes, il gagne une pre­mière recon­nais­sance en dres­sant  un por­trait infor­mé et sans con­ces­sions des ban­lieues français­es, à une époque où peu de jour­nal­istes s’y risquaient.