L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
L’Observatoire du journalisme de nouveau censuré par Facebook

25 décembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | L’Observatoire du journalisme de nouveau censuré par Facebook

L’Observatoire du journalisme de nouveau censuré par Facebook

25 décembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes

Pre­mière dif­fu­sion le 08/11/2019

Si les bénéfices du réseau social ne cessent de progresser comme nous vous le disions il y a quelques jours, sa lutte contre la liberté d’expression ne semble pas vouloir faiblir.

Eté 2019 première alerte

En quelques lignes, nous pub­lions le 6 juil­let 2019 une tri­bune libre de lecteur sur Alain Duhamel ; le 22 juil­let, Face­book sup­prime tous les partages vers l’article et les rétablit 8 jours plus tard, le tout sans expli­ca­tions. Entretemps le site subit une attaque qui le paral­yse pen­dant 17 heures, sans plus de dom­mages. Un blogueur d’Ago­ravox qui avait relayé l’affaire le 1er août est à son tour vic­time de la cen­sure de Face­book le 24 août.

Automne 2019, deuxième salve

Les anciens joueurs de flip­per con­nais­sent l’expression anglaise « Same play­er shoots again » quand le joueur a droit à une balle sup­plé­men­taire. L’Ojim a eu droit à une deux­ième balle de Face­book mais une balle des­tinée à bless­er la libre expression.

Nous avions mis en ligne une revue de presse sur le procès qui avait suivi l’action sym­bol­ique de Généra­tion Iden­ti­taire con­tre le lax­isme des autorités dans les Alpes où les clan­des­tins passent aisé­ment. Que pensez-vous qu’il arri­va ? Nous reçûmes l’avis habituel : « votre pub­li­ca­tion blabla valeurs de la com­mu­nauté blabla nous sommes au regret de sup­primer votre post blabla ».

Il sem­ble que les algo­rithmes du réseau (aidés par les trente mille censeurs employés directe­ment ou indi­recte­ment par notre ami Mark Zucker­berg) ciblent sys­té­ma­tique­ment tout arti­cle rela­tant de manière non hos­tile l’action ou le procès de Généra­tion Iden­ti­taire. Comme les rela­tions favor­ables aux passeurs pro­fes­sion­nels comme Cédric Her­rou ne sont jamais cen­surées, on doit tir­er une con­clu­sion poli­tique : le monde libéral lib­er­taire auquel appar­tient le réseau social est un ferme sou­tien de l’immigration illim­itée. Cha­cun en tir­era les con­clu­sions qu’il voudra. 

Conduite à tenir

Entretemps ? Entretemps abon­nez vous à notre newslet­ter. Au rythme où sévit la cen­sure, nous ne savons pas com­bi­en de temps encore nous serons présents sur les divers réseaux soci­aux con­trôlés par les GAFA.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés