Accueil | Actualités | Médias | L’Humanité tape (encore) dans l’épargne de ses lecteurs
Pub­lié le 27 avril 2016 | Éti­quettes : , ,

L’Humanité tape (encore) dans l’épargne de ses lecteurs

En mars dernier, le quotidien communiste avait lancé un vaste appel aux dons pour se sauver de la faillite. 800 000 euros ont été récoltés... ce qui ne suffira pas.

À l'occasion de ses 112 ans – 112 ans d'une riche histoire où le journal a notamment chanté les louanges du « grand Staline » –, L'Humanité est dans le rouge (au premier sens du terme). Le 10 mars dernier, son directeur, Patrick Le Hyaric, avait lancé l'alerte : « L'Humanité ne tient qu'à un fil ! »

Et celui-ci d'expliquer qu'il perdait 50 centimes par numéro, pour environ 37 000 exemplaires vendus chaque semaine fin 2015. M. Le Hyaric avait alors lancé le « printemps de l'Humanité » pour récolter des dons, « sans lesquels l’Humanité ne passera pas les prochains mois ». Lundi 25 avril, dans un cahier glissé au sein du quotidien, ce dernier a dressé un premier bilan. Certes, 5 300 personnes sont venues en aide à leur journal, rassemblant plus de 800 000 euros. Mais « le soutien au journal doit encore s’amplifier pour que nous puissions sortir de l’ornière et porter nos indispensables projets de développement », a-t-il précisé.

Sur France Inter, Patrick Apel-Muller, directeur de la rédaction, a justifié cette situation. « Nous n’avons pas des actionnaires du CAC 40 qui soit rachètent le journal, soit le recapitalisent. Nous n’avons pas non plus la publicité à laquelle nos lecteurs devraient avoir droit puisqu’ils la financent : à chaque fois qu’ils payent un yaourt, ils payent une part de publicité », a-t-il déclaré, oubliant de préciser que son quotidien recevait chaque année d'énormes subventions, qu'il n'en était pas à son premier appel aux dons, et surtout qu'en décembre 2013, l'Assemblée nationale lui a généreusement fait sauter une dette de 4 millions d'euros.

Désespéré, et ne pouvant pas indéfiniment entraîner dans sa chute l'épargne de ses derniers lecteurs, le journal communiste en vient à se déclarer favorable à une ouverture de capital à de nouveaux actionnaires. Ah, si l'Oncle Joe voyait ça...

Voir notre infographie de L'Humanité

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This